Culture : ELECTION DE MISS KABYLIE
Show chaud


C'est une jeune lycéenne de 18 ans, Imen Tamani, qui a été élue Miss Kabylie 2006 jeudi dernier à la maison de la culture de Tizi-Ouzou. Spectacle dans la pure tradition aux couleurs des costumes kabyles, où beauté kabyle rime aussi préservation du patrimoine, la deuxième édition de Miss Kabylie, organisée par l’agence Arkham se voulait comme une initiative visant à faire la promotion de l’art kabyle en général.
Elles étaient 24 candidates des régions kabylophones (Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira) à postuler au départ au titre honorifique de Miss Kabylie. Dans une ambiance plutôt festive, le jury, rehaussé par la présence de la fille de l’écrivain Mouloud Feraoun, n’aura pas à regretter de porter son choix sur la jeune lycéenne toute fraîche à la veille de son bachot. Les candidates étaient habillées par la couturière de Beni Douala, Mme Himeur, qui a déployé tout son talent pour faire la promo de ses produits avec la complicité artistique des jeunes talents de la nouvelle génération de la “folk dance” kabyle.
J-L- Hassani

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable