Actualités : LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CNR A DONNE HIER SON ACCORD
Les pensions de retraite revalorisées de 8% et de 2%


La revalorisation des pensions de retraite est effective depuis hier, a-t-on appris de source proche de la Caisse nationale de retraite (CNR). La décision a été prise à l’issue de la réunion du conseil d’administration de ladite caisse, qui a approuvé l’augmentation des pensions de retraite au profit des 1 600 000 pensionnés inscrits à la CNR.
A ce propos, notre source indique que la décision prise à cet effet consiste à revaloriser à hauteur de 8% les pensionnés admis au régime de retraite avant le 31 décembre 1991 et de 2% pour ceux inscrits après le 1er janvier 1992. On ajoute également que le choix de ce barème s’explique par le fait que “les retraités inscrits avant le 31 décembre 1991 ne bénéficiaient pas à l’époque où ils étaient actifs d’une rémunération salariale consistante, ce qui explique la décision de leur octroyer un taux de revalorisation de 8%”. Sur un autre chapitre, il est à noter que les retraités relevant du régime de non salarié inscrits au sein de la Casnos ne sont pas concernés par cette revalorisation. Une mesure qui les prive depuis trois années de toute possibilité de voir leur pension revalorisée à l’instar de ceux inscrits à la CNR. Il est à noter que cette revalorisation interviendra conformément à l’article 43 de la loi 83-12 du 2 juillet 1983 qui stipule que “les pensions et allocations de retraite sont revalorisées avec effet au 1er mai de chaque année par arrêté du ministre chargé de la Sécurité sociale sur proposition du conseil d’administration de l’organisme de retraite. Cet arrêté fixe ainsi le coefficient d’actualisation applicable aux salaires servant de base au calcul des nouvelles pensions et le coefficient de revalorisation applicable aux pensions et allocations déjà liquidées”. A ce titre, il est prévu l’affectation de trois milliards de dinars pour le compte des 1 600 000 retraités inscrits sur les registres de la Caisse nationale de retraite. La revalorisation en question devrait intervenir en mai dernier, soit après que le conseil d’administration de la CNR, ait approuvé ladite décision. Or, le département du Travail et de la Sécurité sociale qui devait parapher ladite décision conformément à la loi n’a pas donné son accord et ce, à la grande déception des retraités. Il est à noter que le conseil d’administration de la Caisse nationale de retraite (CNR) avait inscrit lors de la dernière réunion de son conseil d’administration la revalorisation des pensions au titre de l’année 2006, d’où le dégagement d’une affectation de l’ordre de trois milliards de dinars au bénéfice des retraités. A cette date plusieurs questions ont été soulevées dans les milieux syndicaux de l’UGTA d’une manière générale et de la Fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR) d’une manière particulière quant au retard accusé par le département du Travail et de la Sécurité sociale sur cette question de la revalorisation des pensions de retraite. Cedi dit, il est à noter par ailleurs que la résolution générale adoptée par le 4e congrès de la Fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR) avait salué la décision prise en 2005 par le ministre du Travail et de la Sécurité et ce, à la veille de l’ouverture des travaux du congrès de la FNTR de l’arrêté portant revalorisation des pensions et rentes au taux proposé par le conseil d’administration de la CNR. Il est à noter par ailleurs que cette résolution du conseil d’administration de la Caisse nationale de retraite sera transmise au ministre du Travail pour approbation.
Abder Bettache
youcefabder@hotmail.com

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable