Spécial Coupe du Monde 2006 : COREE-DU-SUD 2 - TOGO 1
Les “Guerriers Taeguk’’ renversants


Surclassée par la puissance physique du Togo au cours de la première période, la Corée du Sud a su inverser la tendance au cours des 45 dernières minutes. Plus vifs, plus techniques, les Asiatiques décrochent finalement les trois points de la victoire grâce à des buts de Lee Chun Soo et Ahn.

Entraînements boycottés, conflit sur les primes, un entraîneur qui claque la porte avant de revenir la veille du premier match... Le Togo avait largement défrayé la chronique lors des dernières semaines, pas toujours de la meilleure façon. Malgré cette préparation tronquée, les Eperviers attaquaient cependant le premier match de Coupe du monde de leur histoire sans aucun complexe. Opposés aux Sud- Coréens, surprenants demi-finalistes de la dernière édition, les hommes d'Otto Pfister imposaient d'entrée leur densité physique en milieu de terrain, et faisaient totalement déjouer leurs adversaires. Réputés pour leur vivacité, leur jeu à une touche de balle, les troupes d'Advocaat étaient méconnaissables au cours des 45 premières minutes, faisant preuve d'une maladresse technique inhabituelle. Les héros de l'édition 2002 affichaient un manque d'originalité notable sur le front de l'attaque qui les empêchait de s'approcher des cages d'Agassa autrement que sur coups de pied arrêtés. Mis en confiance par cette entame timide des guerriers Taeguk, les Eperviers, maîtres du milieu de terrain, prenaient la direction des opérations au fil des minutes. Dominateurs dans les airs, plus puissants dans les contacts, les Togolais mettaient les Coréens sur le reculoir et ne tardaient planter la première banderille. Kader Touré, parti dans le dos de la défense asiatique, expédiait une bonne frappe de demi-volée au-dessus (11’). Le joueur de Guingamp ne laissait pas passer la deuxième occasion et crucifiait Lee Woon Jae d'un beau frappe croisé qui finissait sa course au pied du poteau (31’, 0- 1).Les hommes de Pfister ne pouvaient rêver plus belle entame pour leur premier match de leur histoire de Coupe du monde. Certainement secoués par Advocaat à la pause, les Coréens revenaient sur la pelouse avec de toutes nouvelles intentions. Le sélectionneur néerlandais décidait de revenir au traditionnel 4-3-3, un changement tactique qui portait immédiatement ses fruits. Plus vifs, plus incisifs dans les contacts, les Asiatiques prenaient immédiatement la direction du ballon et s'installaient dans la moitié de terrain adverse. Mis sous pression, les Eperviers allaient vivre un début de période cauchemardesque. A la suite de l'expulsion d'Abalo, les Togolais encaissaient un coup franc victorieux de Lee Chun Soo (54’, 1-1). Malgré cette terrible double sanction, les Togolais ne fermaient pas le jeu. Même réduits à dix, les hommes de Pfister profitaient des nombreux espaces en milieu de terrain pour venir à plusieurs reprises titiller le portier coréen sur des frappes lointaines de Kader (62’) et Salifou (65’).Ces quelques tentatives avaient cependant des allures de dernier baroud d'honneur. Asphyxiés par la vivacité des hommes d'Advocaat, les Togolais n'avaient pas les moyens physiques de résister. Ahn, le héros de 2002, scellait définitivement le sort de la rencontre d'une frappe de 20 mètres à l'entrée du dernier quart d'heure (72e, 2-1). La Corée du Sud, se contentaient dans les dernières minutes de faire tourner le ballon, faisant la preuve de leur nouvelle expérience au niveau international. Les Guerriers Taeguk sont de retour !

Fiche technique
Stade Francfort (Waldstadion), Terrain bon, temps chaud, 48.000
Spectateurs, Arbitrage deM. G. Poll (ENG)
Buts : Lee Chun-soo (54’), Ahn Jung-Hwan (72’) CDS, Mohamed Kader (31’)
Togo
Exp. : Abalo (53’) Togo
Avts : Kim Young-Chul (41’), Lee Chun-soo (51’) CDS, Abalo (23’), Romao
(24’), Tchangai (90’+2’) Togo
Corée du Sud : Lee Woon-jae (cap) - Song Chong-gug - Choi Jin-cheul - Kim
Jin-kyu puis Ahn Jung-hwan (46’) - Lee Young-pyo - Kim Young-chul - Lee
Eul-yong puis Kim Nam-il (68’) - Lee Chun-soo - Park Ji-sung - Lee Ho - Cho Jaejin
puis Kim Sang-sik (83’).
Ent. : Dick Advocaat
Togo : Agassa - Tchangai - Abalo (cap) - Nibombé - Assemoassa puis Forson
(62’) - Senaya puis As. Touré (57’) - Salifou puis Aziawonou (87’) - Romao -
Chérif Touré - Mohamed Kader - Adebayor.
Ent. : Otto Pfister

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable