Spécial Coupe du Monde 2006 : K par K

• Formule magique
 C'est une formule mathématique qui fait rêver toute l'Allemagne. Si on prend les dates des trois titres (1954, 1974 et 1990) de la Mannschaft en Coupe du monde et les combines le titre ne peut échapper cette année aux joueurs de Jùrgen Klinsmann : 54 X 74 = 3996 - 1990 = 2006. Si l'Allemagne devait échouer à remporter le Mondial-2006, la formule a déjà assuré la prospérité du groupe pop allemand Sportfreunde Stiller, dont le titre “54, 74, 90, 2006” reprenant ladite formule, figure cette semaine à la 12e place des ventes de disques et CD en Allemagne.
• Fumeux
Le sélectionneur de l'équipe du Mexique, Ricardo La Volpe, a mis sa fédération dans l'embarras en s'affichant avec une cigarette à la main durant la rencontre opposant Mexique à l'Iran (3-1). “Nous allons envoyer un courrier à la Fédération mexicaine”, a déclaré Markus Siegler, le directeur de la communication de la Fifa. “Les joueurs et sélectionneurs doivent montrer l'exemple” et n'ont pas le droit de fumer sur l'aire de jeu, a-t-il rappelé.
• Volé
Le fils du sélectionneur italien Marcello Lippi a eu une mauvaise surprise peu avant le coup d'envoi de la rencontre entre la Squadra Azzura et le Ghana, lundi à Hanovre (centre). Il s'est fait voler son portefeuille avec deux cartes de crédit, passeport et surtout des billets d'entrée pour la rencontre. Il a toutefois pu assister à la victoire de l'équipe de son phre qui a terrassé le Ghana 2 à 0.
• “Pas de capitulation !”

Loin de se montrer fataliste avant d'affronter les quintuples champions du monde brésiliens, la presse croate exhorte mardi ses joueurs à “ne pas capituler”, estimant que la victoire était possible. La sélection aura tout le pays derrière elle puisque, selon un sondage, 4 millions de Croates sur 4,4 millions d'habitants disent qu'ils regarderont la rencontre. Un tiers d'entre eux seulement pense que la Seleçao ne peut pas perdre et au moins 20.000 Croates ont acheté des billets pour le match, selon les journaux.
• Moitié

Plus de la moitié des Néerlandais, soit 8,5 millions de personnes, ont regardé, au moins en partie, la victoire des Oranje sur la Serbie- Monténégro dimanche (1-0) et non 5,4 millions, selon une nouvelle étude de la radio-télévision publique néerlandaise publiée mardi. Près de 6,6 millions de personnes ont vu le match en entier. Cette étude, contrairement à la précédente, prend en compte les gens qui ont regardé le match dans un café ou leur club de sport.

• Régime
La victoire des “Socceros” sur le Japon lundi a encore ravivé l'intérêt des Australiens pour le football. Elle a aussi fait monté d'un cran l'inquiétude des diététiciens de l'île. Une étude menée par l'une d'entre eux, Karen Inge, auprès des plusieurs supporteurs montre que les hommes australiens consomment pendant les matches deux fois et demi leur apport journalier énergétique, et cinq fois leurs besoins en graisse. Bière, pizzas, chips et cacahuètes sont les principaux responsables de ces excès et le mois de compétition pourrait bien s'avérer fatal pour certains avant les vacances.
• Bambi

Un faon né quelques jours avant le début du Mondial dans le parc de l'hôtel Adler à Hinterzarten, où loge l'équipe des Pays-Bas, a été baptisé Arjen, en hommage à l'attaquant néerlandais Arjen Robben. “Nous avions décidé de donner à ce petit 'Bambi' le prénom du premier buteur de l'équipe Oranje”, a expliqué Jimmy Newman, directeur de l'hôtel. Arjen Robben a inscrit le seul but du match entre les Pays-Bas et la Serbie- Monténégro (1-0), dimanche à Leipzig.
• Fierté nationale

Les supporteurs portugais n'ont pas oublié que la fièvre patriotique leur avait porté chance lors de l'Euro 2004. Depuis le début du mondial, la capitale portugaise arbore des milliers de drapeaux rouges et verts, frappés de l'écusson jaune, aux fenêtres des immeubles, dans les vitrines des magasins ou sur les taxis pour soutenir la sélection lusitanienne. Le 20 mai dernier déjà, des milliers de femmes habillées en rouge et vert s'étaient réunies sur la pelouse de l'enceinte du Stade national de Lisbonne pour former un immense drapeau humain, “le plus grand au monde” selon les promoteurs de cette initiative. Quelque 30.000 femmes avaient répondu à l'appel.
• Amende
La police de Francfort a prévenu au moyen d'affiches et de panneaux que toute personne qui sautera d'un pont de la ville dans la rivière Main sera passible d'une amende de 50 euros. Les autorités ne veulent pas perturber les célébrations des supporteurs du Mondial mais seulement les protéger, a expliqué la police locale. “A certains endroits, il n'y a que 80 cm de profondeur, ce qui est peut-être dangereux lorsqu'on saute de huit mètres de hauteur”, souligne Carsten Sippel. Les autorités ont été amenées à intervenir après le match entre l'Angleterre et le Paraguay, samedi à Francfort : quelques supporteurs ivres ont plongé dans le Main, affluent du Rhin, et ont dû être transporté à l'hôpital pour des blessures sans gravité.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable