Périscoop : BAZOOKA
Guerre à huis clos
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr


Les premiers affrontements entre Palestiniens font le bonheur d’Israël et des grandes puissances, la Russie exceptée. Avec l’aide active des Etats-Unis, Israël a enterré les accords d’Oslo et ceux de Madrid. La feuille de route a fermé aux Palestiniens tous les chemins de la paix et de la construction d’un Etat national viable.
Avec le soutien inconditionnel de l’Union européenne et des USA, l’armée israélienne a répondu à la trêve des groupes palestiniens par les assassinats «ciblés » et le bombardement permanent des territoires. Le dernier épisode de la tuerie s’est déroulé sur cette plage de Ghaza avec les images finales que vous avez vues. Ehud Olmert a eu le culot de prétendre que jamais les troupes sionistes ne s’en prenaient aux civils. Dar Yacine se trouvait peut-être sur la planète Mars et les enfants tués de la révolte des pierres ne relèvent pas du genre humain et avaient à leur disposition, tanks, hélicoptères, artillerie, engins blindés et aviation. Tout cela vous le saviez comme vous n’avez pas oublié le refus obstiné d’Israël, suivi par George Bush de négocier avec Yasser Arafat. Qu’ont-ils donné à Mahmoud Abbas qu’ils voulaient voir à tout prix à la tête de l’Autorité ? Rien. Sur la base de ce rien, de ce niet perpétuel que les Palestiniens, excédés par leurs conditions infra-humaines, ont donné leurs voix au Hamas. Georges Corm a consacré un très bel article à cette question dans un numéro du Monde Diplomatique peu après la victoire électorale des islamistes. Le scénario de la guerre civile était souhaité et préparé par les USA et Israël avec l’appui bienveillant de l’Union européenne. Une guerre civile qui aurait débarrassé les territoires des groupes de résistance, plongeant la Palestine dans un bain de sang, laissant les vainqueurs exsangues et le peuple palestinien brisé, définitivement. Cette guerre civile, n’arrivant pas assez vite, Israël a commis ce massacre sur la plage et multiplié les assassinats pour aiguiser le conflit entre ceux qui ne veulent pas entendre parler des illusions négociatrices et ceux qui croient que plus de concessions allégeraient les souffrances du peuple. Tout va se jouer en quelques semaines. Sous les yeux complices des régimes et gouvernements arabes et musulmans inféodés aux USA. Seules les opinions occidentales «juives» et «chrétiennes», pourront bloquer l’exécution de ce plan diabolique contre des Arabes et des musulmans. C’est bien là toute l’image de l’impasse où nous ont mis arabistes et islamistes. Ce n’est pas peu.
M. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable