Actualités : VISITE EN ALGERIE DE LA CONSEILLERE A LA SECURITE DE BUSH
Objectif : renforcer la coopération dans la lutte antiterroriste


L’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique travaillent assidûment à renforcer et consolider leurs relations de partenariat. Un partenariat où la coopération en matière de lutte contre le terrorisme détient une proportion quasi dominante.
Preuve en est la visite qu’effectue depuis hier et pour deux jours, à Alger, la conseillère du président américain, George Bush, pour la sécurité intérieure et la lutte antiterroriste, Frances Fragos Townsend. Arrivée hier à Alger, la conseillère du président Bush a été reçue en audience le jour même par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. L’entretien, informe l’ambassade des USA à Alger, à travers une note de presse, a porté sur la coopération bilatérale dans la lutte globale contre le terrorisme. Mme Townsend a été nommée conseillère pour la sécurité intérieure par le président Bush le 28 mai 2004. Elle préside le conseil de la sécurité intérieure et rend compte à Bush sur la politique de la sécurité intérieure des USA et des questions liées à la lutte antiterroriste. Auparavant, Mme Townsend a servi dans le corps des garde-côtes des USA. Elle a officié en tant que commandant adjoint pour les renseignements. Le corps de la justice ne lui est pas également étranger. Elle a occupé plusieurs postes de responsabilité. Elle a dirigé notamment le bureau de la politique et de l’évaluation des renseignements, un bureau qui fournit des recommandations et des conseils légaux à l’attorney général et au département de la Justice sur les questions de sécurité nationale. En fait, un bureau qui se prononce et approuve certaines activités liées à la collecte des renseignements, notamment celles relatives à l’acte de surveillance des renseignements étrangers.
R. N.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable