Régions Est : CONFERENCE DE PRESSE DES MARINS PECHEURS DE SKIKDA
Entre potentialité et problèmes d’hygiène


Une conférence de presse a été animée par Bellout Hocine, président du bureau national des marins pécheurs affilié à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), samedi, au siège social de cette dernière.

La première sortie médiatique du président, exerçant ses fonctions depuis une année, coïncide avec la dotation du secteur de la pêche de 12 milliards de dinars dans le cadre du plan de consolidation de la croissance économique et des préparatifs de la fête nationale de la pêche qui se tiendra incessamment à Annaba, à défaut de Skikda. Le P/APC de Skikda aurait, selon les dires de M. Bellout, refusé de répondre aux maintes correspondances qui lui ont été adressées dans le but d’organiser cette fête pour la première fois sur le territoire de la ville. “Nous demandons l’intervention des autorités locales, le wali et le chef de daïra, afin qu’ils prennent les décisions qui s’imposent.” L’indignation de notre interlocuteur ira crescendo quand il abordera le cas de l’unique poissonnerie de la ville transformée en supérette. “Ce n’est pas normal que Skikda, ville côtière par excellence, soit démunie d’une poissonnerie.” Les intentions du président seront vite étalées : “J’ai préparé un dossier bien ficelé pour le lancement d’un projet créateur de près de 250 emplois dans les professions de la salaison, congélation et transformation du poisson au sein du local de l’ex-poissonnerie. En vain.” Le problème de la non-application de l’instruction ministérielle portant régularisation de la commercialisation du poisson est un thème qui a été également abordé. Le président de l’Union nationale des marins pécheurs dressera un tableau peu reluisant de la situation en fustigeant au passage les secteurs ayant pour mission le contrôle et le suivi en matière d’hygiène notamment. Il se référera à l’instruction ministérielle stipulant l’interdiction de la commercialisation du poisson, particulièrement de la sardine, entre 9 et 16 h. “Ce poisson est vulnérable au froid et à la chaleur. Le consommateur peut facilement être victime d’une intoxication alimentaire à cause des effets de ces deux phénomènes. On déplore dans ce contexte un manque, pour ne pas dire une absence totale, de contrôle des services concernés.” Joignant la critique à la proposition, le conférencier nous dira : “On a proposé l’implantation des pêcheries répondant aux normes admises en matière d’hygiène dans trois cités : les 500- Logements, Merdj Eddib et les frères Ayachi (CIA). On attend toujours la réponse des instances compétentes.” En conclusion, Bellout Hocine tire la sonnette d’alarme sur les dangers de la pêche du corail rouge (le coliantre) par le recours à la Croix Saint- André. Il explique : “Le massacre dont fut victime la région de El Kala, en 2004 et 2006, et ce, à travers respectivement la saisie de 176 kg de corail dans deux véhicules à destination de la Tunisie et celle de 136 kg de corail pour un montant de 1,5 milliard de centimes suite à une perquisition effectuée au domicile d’un commerçant à El Kala. Skikda recèle des potentialités en la matière au niveau de cap de Fer (la Marsa) et S’rijina, elle peut attirer l’attention de la “mafia” du corail rouge, et ce, bien que techniquement, la pêche est très difficile. Zaïd Zoheir

TOURISME
Une délégation italienne en visite

Une délégation italienne, composée de huit personnes, a foulé le sol de la ville de Skikda dans la journée du samedi. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de la destination Italie- Algérie à l’actif du ministère du Tourisme. Au programme de cette courte escale, la visite de sites historiques et archéologiques dans lesquelles figurent l’hôtel de ville et le musée. Les visiteurs, quatre opérateurs spécialistes en chasse touristique, deux membres d’une association algéro-italienne et deux journalistes, auront de bons guides en les fonctionnaires des directions du tourisme et de la culture, de l’APC de Skikda ainsi que l’Office local du tourisme (OLT). Précédée par Annaba et Tarf, l’escale skikdie sera suivie par celles de Jijel et Béjaïa. En tout, les Italiens séjourneront du 16 au 19 juin en Algérie. Z. Z.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable