Régions Ouest : SAIDA
Opérations de destruction de nids du moineau espagnol et lutte contre le criquet marocain


L’opération de dénichage du moineau espagnol menée par les services agricoles de la wilaya de Saïda, en collaboration avec de jeunes investisseurs, a permis la destruction de 102 695 nids localisés sur les cimes du pin d’alep, olivier, faux pistachier et chêne-vert des régions de Daoud-Ouled Brahim et Maâmora.

Cette opération a débuté le 10 mai dernier et se poursuit toujours, croit-on savoir auprès du DSA. Par ailleurs, toujours dans ce même contexte de la lutte contre les fléaux dévastateurs des terres agricoles, des essaims de criquets marocains punaises et de sautériaux ont été découverts dans les communes relevant de la daïra de Aïn-El-Hadjar et El-Hassasna et l’opération de traitement est toujours en cours. Ainsi, l’insecte envahisseur a été identifié avant son entrée sur le territoire de la wilaya. Ce qui a permis aux services concernés de se doter de moyens de lutte appropriés sur les 16 447 hectares traités. Il reste une superficie de 2800 hectares encore infestée. Des équipements et du matériel pulvérisateur indispensables à la lutte contre ces insectes ont été acheminés vers ces régions, afin de pallier toutes les éventualités et pour une intervention efficace dans les meilleurs délais. Un bulletin de renseignement quotidien sur la situation est transmis chaque jour aux autorités concernées, nous déclare M. Boudjemaâ, directeur de wilaya des services agricoles. Mohamed Ben Amine

Le dealer “Makrouda” épinglé
Agissant sur renseignements, la BMPJ de la Sûreté de wilaya a procédé à l’arrestation d’un dealer. Selon une source policière, jeudi dernier, tard dans l’après-midi, les éléments de la brigade de lutte contre le trafic de drogue ont tendu une souricière au cours de laquelle a été pris le dealer alias Makrouda, âgé à peine de 30 ans. Après un long interrogatoire et suite aux aveux suivis d’une perquisition effectuée à son domicile, les policiers ont découvert près d’un kilo de kif traité et environ une soixantaine de comprimés de psychotropes. Notre source nous a affirmé que le dealer est un récidiviste habitué à ce genre de trafic. Il a été présenté samedi devant la justice.
M. B. A.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable