Actualités : PREMIERE SORTIE PUBLIQUE DE BOUTEFLIKA APRES 50 JOURS D'ABSENCE
Péniblement


Abdelaziz Bouteflika est apparu publiquement hier après 50 jours d’absence. Un retour fort singulier du président de la République, puisqu’il a passé l’essentiel de sa journée au siège du Commandement des Forces navales.
Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - C’est en fait la première fois que Abdelaziz Bouteflika effectue une visite à l’Amirauté d’Alger, siège du Commandement des Forces navales, en sa qualité de président de la République, ministre de la Défense et chef suprême des Forces armées. Au cours de cette visite, il a procédé au baptême du premier navire-école de la Marine nationale, Le Soummam. Il semblerait que la venue du chef de l’Etat était programmée à une date antérieure puisque la mise en service officielle devait coïncider avec la commémoration du 50ème anniversaire du Congrès de la Soummam. C’est aux environs de 10 h 30 que Abdelaziz Bouteflika est arrivé à l’Amirauté en compagnie du ministre délégué auprès du ministre de la Défense M. Abdelmalek Guenaïzia, du chef d'état-major de l'ANP, du général de corps d'armée Gaïd Salah, ainsi que du Commandant des Forces navales, le général Malek Nassib. Après plus d’un mois et demi de congé — c’est la raison invoquée par le chef du gouvernement pour expliquer cette longue absence — le président de la République semblait cependant marqué par une fatigue certaine. Après la cérémonie habituelle de présentation des armes, il s’est dirigé vers le salon d’honneur du Commandement des Forces navales. Les journalistes chargés de couvrir cette sortie présidentielle ont, quant à eux, été dirigés vers la jetée Kheirreddine, point d’accostage du navire-école. Toutefois, les représentants de la presse ont dû attendre sur ce quai durant deux longues heures puisque le président n’est arrivé qu’à 12 h 25. Là encore, Abdelaziz Bouteflika a montré quelques signes de fatigue en montant la passerelle du Soummam. Une fois sur le navire, et après avoir dévoilé la plaque commémorative, il a accordé aux photographes une brève séance photos. Il a procédé par la suite à l’inspection de ce bateau puis prendra part, sur le pont arrière, au déjeuner donné en son honneur. Ereintés par la fatigue et la chaleur, la totalité des journalistes ont tenu à rester dans l’espoir de recueillir une déclaration du président de la République. Et ce n’est qu’à 14 h 40 qu’il a débarqué du Soummam. Il a descendu péniblement les marches de la passerelle puis s’est dirigé vers la voiture présidentielle en souriant et en plaisantant avec les photographes de presse. Pour sa première sortie officielle depuis plusieurs semaines, le président n’aura pas éclairé l’opinion publique sur des sujets aussi sensibles que la prolongation du délai de reddition des terroristes ou encore sur son projet de révision constitutionnelle. Et il semble que Abdelaziz Bouteflika ait voulu marquer son retour en consacrant la journée d’hier à l’exécutif et à l’état-major de l’ANP. Reste à savoir si durant cette rencontre en haut lieu il n’a été uniquement question de la dernière acquisition de la Marine nationale ? Mais ça, seul l’avenir nous le dira. T. H.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable