Régions : ANNABA
Un pôle universitaire titanesque


C’est une “méga-université” qui n’a rien à envier à celles connues de par le monde qui est en train de prendre forme à Annaba, un ouvrage titanesque réalisé par 20 entreprises algériennes et une autre chinoise construit à El-Bouni en l’espace de 16 mois et qui sera fin prêt à la rentrée pour accueillir les quelque 8000 étudiants inscrits à la faculté des lettres et sciences humaines.
3 milliards de DA ont été investis dans ce temple du savoir qui compte une résidence de 3000 lits, la plus grande bibliothèque de la région, 16 amphithéâtres, un restaurant et des blocs administratifs. “C’est un petit bijou d’architecture, nous confie M. Laskri, recteur de l’université Badji- Mokhtar, notre étudiant sera très à l’aise, nous avons tout fait pour cela, tout est sur place, l’essentiel pour nous est que notre étudiant se consacre entièrement aux études, le reste nous nous en occupons”. Lors de notre visite sur les lieux, nous avons constaté qu’il ne restait que quelques travaux d’aménagement extérieurs que s’empressent de réaliser des entreprises, il s’agit pour elles de respecter les délais fixés et livrer la structure avant fin septembre. L’entreprise chinoise chargée de réaliser l’aile administrative a achevé les travaux depuis longtemps et n’attend plus que la réception. Ce sont des bâtisses imposantes où l’esthétique moderne le dispute au traditionnel pour se fondre et offrir au visiteur l’image d’un ensemble harmonieux qui fait plaisir à voir. La 2e tranche de cet ouvrage aura les mêmes capacités, une structure jumelle sera construite sur le versant opposé et abritera la faculté de droit d’ici 2 ans, au total, il y aura 16 000 étudiants et 2 résidences de 6000 lits. L’université de Annaba qui compte aujourd’hui 34 départements répartis sur 7 facultés où sont inscrits 42 000 étudiants s’est vue renforcée cette année par l’ouverture de nouvelles filières à savoir le sport, l’histoire, la philosophie et la bibliothéconomie, ne restent que l’archéologie, les beaux-arts et la musique pour pouvoir affirmer pleinement sa tendance à être une université pluridisciplinaire au sens propre du terme. La rentrée est déjà effective pour des milliers d’étudiants qui passent les examens de rattrapage. Pas moins de 30 concours de post-graduation sont prévus entre les mois de septembre et octobre, les premiers se dérouleront le 19 du mois en cours et concerneront les sciences de l’ingénieur, lettres, droit et sciences économiques. Pour rappel, 6000 diplômés sont sortis l’année passée de l’université de Annaba et 9000 nouveaux bacheliers s’y sont inscrits cette année. M. Rahmani

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable