Actualités : LUTTE ANTITERRORISTE
L’armée sur le pied de guerre à Béjaïa


Les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) s’apprêtent à lancer une vaste opération de ratissage à travers les massifs forestiers de Béjaïa qui connaît depuis quelques jours une recrudescence des actes terroristes ayant coûté,
pour rappel, la vie à 6 policiers et 3 civils dans les attentats perpétrés — le premier en plein centre de la ville d’El- Kseur et le deuxième contre la BMPJ sur le RN 12 dans la commune de Fenaia — par les éléments du GSPC que dirigeait le sinistre Hassan Hattab. D’importants moyens militaires seraient déployés depuis hier afin de mener cette opération de ratissage de grande envergure dans les régions d’Akfadou, Adekar et Toudja notamment, indique-t-on de bonne source. Plusieurs hélicoptères de combat de l’ANP ont survolé dans l’après-midi de ce vendredi le ciel de Béjaïa pour se diriger vers la zone des opérations de ratissage. Notre source a révélé que l’ensemble des groupes d’autodéfense sont placés en état d’alerte maximum depuis quelques jours à Béjaïa où règne un véritable climat de psychose depuis les sanglants attentats commis en plein jour par les sanguinaires terroristes islamistes du GSPC. A. K.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable