Périscoop : BAZOOKA
Une politique du désastre
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr.


Benbitour, ancien Premier ministre, a publié jeudi un article qui donne froid dans le dos. Une analyse claire, simple, nette, convaincante comme savent les produire les experts ou les savants qui maîtrisent si bien leurs sujets qu’ils les rendent accessibles tous.
En résumé, il nous explique que notre pays est devenu exportateur net de richesses et importateur net de pauvreté. En somme, nous visons le pays de ses ressources naturelles au-delà de ses besoins et nous faisons tourner les usines des autres par le refus ou par l’incapacité du pouvoir à conduire une politique d’intérêt national. Benbitour rappelle, ce qui est important, que ces ressources naturelles ne sont pas renouvelables et que nous en privons nos enfants et petits-enfants sans leur laisser à la place les moyens de produire de la richesse par le travail. Détail intéressant pour tous : nos exportations hors-hydrocarbures couvrent tout juste 4% de nos importations et il explique que notre dépendance vis-à-vis des hydrocarbures s’est aggravée. Mais lisez l’article, il est réellement intéressant. Donc le pouvoir mène une politique d’appauvrissement délibéré du pays. Et les orientations qu’il applique ne peuvent pas avoir d’autres résultats. Tout le monde sait vers quel désastre elles ont mené l’Argentine. Alors la question est simple : à la moindre chute sérieuse du prix du pétrole nous entrerons dans une crise grave, d’autant plus grave que nous avons en cours de route perdu quelques uns de nos atouts et fragilisé encore plus le pays. Elle peut imploser le pays. Il n’y a rien d’exagéré à affirmer que cette politique est antinationale mais rien ne semble pouvoir la remettre en cause. Le projet même de réforme de la Constitution se prépare non pour renforcer le pays mais le pouvoir d’un seul individu en dehors de tout débat, en tout cas de tout débat autour des voies et moyens de renforcer les capacités du pays et de la société à préserver leurs richesses, leur unité et leur cohésion. M. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable