Sports :  FOOTBALL
LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE (5e JOURNÉE), CET APRES-MIDI (15H ALGÉRIENNE)A OBUASI : ASANTE KOTOKO - JS KABYLIE
Et si c'était l’heure du rachat ?


Pour boucler son calendrier des matches à l’extérieur de ce tour de poules qui ne restera certainement pas dans les mémoires pour les meilleures raisons, la JSK, qui se trouve depuis mercredi soir à Obuasi, une ville au sud de la capitale ghanéenne Accra, devra, avec les moyens qui sont les siens depuis quelques semaines, faire face à une équipe de l’Asante Kotoko qui, si l’on doit se fier à la presse locale et aux informations distillées par le club lui-même à travers son site Internet, n’a pas perdu espoir d’accrocher une place pour les demi-finales.
C’est une formation de l’Asante très remontée à laquelle les Canaris seront confrontés même si le club de Kumasi devra faire sans deux de ses principaux atouts puisque le jeune international Shila Illiasu est finalement parti monnayer son talent non pas dans un grand club de l’Europe de l’Ouest, comme il le souhaitait ardemment, mais dans la formation russe du FC Saturn, alors que le meneur de jeu Ofusu Amoah est out pour blessure. Deux défections qui ne diminuent en rien de la volonté de l’Asante de glaner les trois points face à une équipe de la JSK qui, ils semblent l’avoir compris, sera dangereuse pour la simple raison qu’elle n’a plus rien à perdre. Nos représentants, même s’ils ont perdu tout espoir dans la course aux deux sésames, n’entendent pas sortir de l’épreuve reine du football africain réservée aux clubs sans laver les affronts subis lors de ce pourri mois d’août. Dure mission pour une équipe de la JSK soumise à une conjoncture pas très propice pour espérer émerger dans une compétition aussi relevée. Mais n’empêche, les camarades de Gaouaoui n’entendent pas quitter la scène sans se battre jusqu’au bout pour au moins éviter la peu glorieuse place du cancre du groupe. Ils auront là, une belle occasion de se racheter et ils savent qu’une belle performance à Obuasi remettrait bien des choses en place. Et puis comme en football rien n’est jamais totalement perdu à l’avance, avec ce dernier match à jouer à Alger face au Cairotes du Ahly, les Canaris peuvent peut-être avoir une belle petite idée derrière la tête. Mais, assurément cela passe par un exploit cet après-midi face à l’Asante Kotoko FC. Azedine Maktour

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable