Sports : FOOTBALL
DIVISION NATIONALE UNE (4e JOURNÉE)
Le Paradou AC, la soif d’un “petit poucet”


Le Paradou AC, vainqueur de l'OM Ruisseau 1-0, s'est emparé jeudi du poste de leader du championnat d'Algérie div. I de football, à l'issue d'une 4e journée peu prolifique en buts (9 réalisations). Entamée jeudi dernier avec le match avancé MC Alger - JSM Béjaïa (0-1), la 4e journée s’est poursuivie jeudi en soirée avec l'affiche ES Sétif - USM Alger au stade du 8-Mai- 1945, à l’issue de laquelle l’Entente a confirmé ses prétentions grâce notamment à un somptueuse réalisation de son “renard des surfaces” Bourahli.
Disputé à Boufarik, le derby algérois OMR - PAC a permis à la formation de Paradou de s'installer seule en tête du classement grâce à Hamouda Nabil qui a inscrit le but de la victoire à la 32’. L'autre derby de la capitale, joué à El- Harrach entre le CR Belouizdad et le NA Hussein-Dey s'est achevé sur un nul 1 à 1. Le Guinéen Camara a ouvert le score pour les Husseindéens à la 23’, avant le nivellement de la marque par Aoudia à la 68’. La formation du CRB n'arrive toujours pas à battre sa “bête noire”, le NAHD, et ce, depuis huit saisons. Deux équipes, l'ASO Chlef et le MC Oran, ont été tenues en échec à domicile respectivement par l'ASM Oran (1-1) et le CA Batna (0-0). De son côté, le CAB Bou-Arréridj s'est imposé sur ses bases face au Widad de Tlemcen 1-0, grâce à un but de Mani (40'). La journée d'aujourd'hui a, en outre, été marquée par la distribution de trois cartons rouges aux joueurs Brakni (OMR), Aït Ouameur (CRB) et Loucif (CABBA).

NA HUSSEIN-DEY 1 - CR BELOUIZDAD 1
Les Navigateurs victimes de leur jeunesse

Alger- stade 1er-Novembre d’El-Harrach- Affluence nombreuse –Pelouse synthétique en très bon état –temps chaud et humide- Arbitrage de M Haïmoudi assisté par MM. Kerraï et Omari Buts : Camara (22’) NAHD, Aoudia 67’ (CRB) Exp. : Aït Ouameur (70’) CRB Averts. : Haliche (31’), Ferhati (90’) NAHD, Aït Ouameur (25’), Amroune (62’) CRB NAHD : Toual- Mellouli- Adlane- Belhadef puis Hafid (85’)- Boukria- Haliche- Attafen puis Oukil (65’)- Boukhlouf puis Ferhati (71’)- Allag - Chaïb - Camara. - Entr. : Aït El-Hocine CRB : N’Jeukam- Toubal puis Bouneb (66’)- Ouasti – Laïfaoui- Belakhdar- Gana- Aït Ouameur- Cheraïtia- Messaoud – Amroune puis Khadir (71’)- Naâmoune puis Aoudia (55’). - Entrs. : Biskri - Hamouche

Pour leur confrontation de jeudi qui s’est déroulée devant des gradins trop exigus pour contenir les deux galeries antagoniste, les Nahdistes sont passés près d’un bel exploit. Avec une plus grande maîtrise et une certaine maturité dans le jeu, les Sang et Or ont quand même réussi à tenir en respect un ensemble Belouizdadi constellé d’étoiles qui ne brillent plus depuis l’entame du championnat. Malgré le départ massif de plusieurs éléments clé à l’image des Aliche, Kabri, Abdesslam, Gana, Cheraïtia et l’absence de Ousserir (suspendu), Khedis (blessé) et Djeradi en phase de rééducation, les élèves de Aït El-Hocine ont confirmé qu’ils restent la bête noire des gars de Laâqiba. Ils étaient d’ailleurs, les premiers à ouvrir la marque à la 22’ par l’intermédiaire du Guinéen Camara qui a su profiter d’une grave bourde commise par le capitaine d’équipe Laïfaoui. Cette réalisation a donné des ailes aux coéquipiers de Allag qui continuaient à exercer un pressing haut sur le porteur de ballon adverse, les poulains de Biskri trouvaient d’énormes difficultés à faire sortir le cuir de leur zone. Ce qui les a incité à multiplier les fautes. On jouait la 33’ quand Belhadef accélère sur le flanc gauche et adresse un joli retrait en direction de Attafen. Ce dernier seul face au gardien camerounais N’Jeukam rate lamentablement le cadre A la reprise, les Nahdistes semblent plus prudents et moins virevoltants que lors du premier half. La fatigue, due aux efforts du pressing, a fait son effet sur les jeunes de Aït El Hocine. Ce qui a permis au visiteur de sortir de leur périmètre et de procéder à quelques manœuvres offensives. Le staff technique du Chabab fut dans l’obligation d’apporter quelques correctifs au niveau du compartiment avant. L’opportuniste Aoudia remplace son coéquipier Naâmoune et Bouneb prend la place de Tobal. Ces deux changements allaient donner du tonus à l’équipe belouizdadie puisque à la 67’, Bouneb obtient un corner qu’il se charge de l’exécuter sur l’international “espoirs” Aoudia qui, grâce à ses 1,90 m, saute plus haut que tout le monde et catapulte la balle dans les filets. Le reste da la partie n’a rien apporté au tableau d’affichage.
Amine M.

A chaud… A chaud…
Aït El-Hocine (NAHD) : «Je félicite mes joueurs qui ont accompli une partie honorable. On aurait pu prétendre à mieux. Je dirai que c’est dommage car c’est le manque d’expérience qui nous a empêchés de glaner les trois points. La plupart de mes joueurs sont à leur premier derby. Malgré cela, je suis satisfait de leur production. Nous allons continuer à travailler. »
Hamouche (CRB) : «On avait mal débuté la partie. Après le but encaissé, on était obligés de courir derrière le score pour revenir à la marque. Cela n’a été possible qu’en seconde période. L’adversaire du jour nous a empêchés de développer notre jeu. Nous voulions remporter ce match pour aborder la suite plus sereinement, dommage.»
Propos recueillis par A.M.

Biskri de plus en plus contesté
Le coach Mustapha Biskri est en train de vivre un début de saison très difficile. Le match nul concédé face à une très jeune formation nahdiste n’a pas été du goût des supporters de club belouizdadi. Biskri fut hué et conspué par une frange de fans qui ont fait le déplacement au stade de Lavigerie. Rappelons que Biskri a failli quitter le club après l’échec enregistré à Reghaïa contre l’ES Sétif avant de revenir suite aux assurances de son président Hassani. A la fin de ce derby, Biskri semblait déçu en évitant de parler à la presse. Aurait-il envie de jeter à nouveau le tablier ?
A. M.

CA BORDJ-BOU-ARRERIDJ 1 - WA TLEMCEN 0
A l’arrachée

Stade du 20-Août de Bordj-Bou-Arréridj, beau temps, pelouse star II, grande affluence, arbitrage du trio Belahcène- Belaârous-Chouieh. But : Mani (40’) CABBA. Exp. : Loucif (78’), Avert. : Mani (40’), Kesrani (78’), CABBA. Zekri (11’), Hadjou (86’) WAT. CABBA : Kial, Kesrani, Mansour, Ali Houari puis Loucif (63’), Sedrati, Mani, Nicholas, Kheddara puis Gouaïche (58’), Belhamel puis Menguellati (81’), Mahdaoui, Boudjelid. Entr. : Tebib. WAT : Zitouni, Hadjou, Laârabi, Zekri puis Boulachia (68’), Louadjedi, Bouhassi, Belgherri puis Dif A. (72’), Abdellaoui puis Dif T. (72’), Chaïb, Djelit, Tebbal. - Entr. : Bira.

Dès l’entame du match, les Jaune et Noir se sont engagés dans un pressing sans merci sur leurs vis-à-vis lesquels s’étaient contentés d’aborder les offensives par un repli défensif adoptant ainsi un 5-4-1 qui a compliqué la tâche à leurs adversaires qui opéraient alors sans efficacité aucune. Au contraire, ce furent les visiteurs qui créèrent la première occasion du match sur une contreattaque signée par Djelit lequel effacera Sedrati avant d’échouer (11’). Les Jaune et Noir répondront à deux reprises sur un débordement de Kesrani enchaîné par un service que Boudjelid ne réceptionnera pas de la tête faute de concentration (18’) puis sur un tir de Mani que Zitouni stoppera sans peine. La meilleure opportunité de la mi-temps fut à l’actif des Bleu et Blanc sur une bourde de Houari qui se fera subtiliser le cuir par Djelit lequel sert Chaïb qui verra son tir stoppé par Sedrati (36’), au même moment Tebbal profitera d’un retour de balle en position de face-à-face et exécute un tir que le portier déviera in extremis. Les locaux réagiront ensuite sur une contreattaque menée par Kesrani dont le ras de terre servira à Mani pour ouvrir la marque (40’). En seconde mi-temps, le WAT renversera la vapeur notamment dans le dernier quart-d’heure où le redoutable Tebbal verra son tir croisé passer à côté d’un exploit certain (74’). Le même Tebbal ratera une seconde occasion de la tête sur une intervention spectaculaire de Kial (83’). Djelit, lui, donnera des sueurs froides aux Criquets lorsqu’il verra son tir de la tête heurter le poteau de Kial (87’), c’était alors la dernière occasion du match.
Saâdène Ammara

 

ASO CHLEF 1 - ASM ORAN 1
Equitable

Chlef - Stade Boumezrag, temps chaud, affluence moyenne, arbitrage de M. Ferradi assisté de MM. Sedrati et Chaâbane. Buts : Emmanuel (57’) ASO, Hanister (53’) ASMO Averts. : Balbone (24’) ASO, Bengorine (32’), Layati (44’), Mohamed Rabah (75’) ASMO ASO : Messaï - Kechamli (Belahouel), Cheklam, Ziane, Zaoui, Megouas - Balbone, Abbou, Tamoura (Niaty) - Boukhari (Emmanuel), N' Diaye. Entr. : Amrani. ASMO : Aït Zeggagh - Mazari, Layati, Bachiri, Bengorine - Boumechra, Mohamed Rabah, Berramla (Amrane), Abidi - Rouane, Hanister (Saïhi). Entr. : Bouali.

Le stade de Chlef a abrité ce jeudi une rencontre entre deux voisins et qui a vu un bon niveau des deux côtés et plusieurs occasions pour les locaux qui s’illustrent dès la 8’ par Zaoui qui adressa un tir puissant que le portier Aït Zeggagh stoppera difficilement. D’autres occasions s’offrent aux Lions du Chelif (10’, 11’ et 15’) sans résultats. Les poulains de Bouali ne baissent pas les bras et allèrent également harceler la défense locale par l’intermédiaire de Hanister notamment (18’). Cette motivation donnera lieu à un match âprement disputé au grand plaisir des présents, mais aucune des deux équipes ne parviendra à prendre l’avantage en première période. De retour des vestiaires, et suite aux changements opérés, le coach Bouali obtint gain de cause à la 52’ par Hanister qui ouvre la marque suite à un travail collectif. Cinq minutes plus tard, les locaux sortirent de leur coquille. Niaty après avoir dribblé son vis-à-vis transmet le ballon à Emmanuel, ce dernier perspicace à souhait, et des 40 m sur un tir lobé, remet les pendules à l’heure. Plusieurs autres occasions ont été ratées par les locaux jusqu’au coup de sifflet final de M. Ferradi.
A. Rahmane

ES SETIF 2 - USM ALGER 0
L’Entente maîtrise son sujet

Stade 8-Mai-1945- en nocturne- temps chaud- pelouse en bon état- excellente organisation- arbitrage de M. Benaïssa, assisté de MM. Betam et Chnaoua Buts : Ziaya (45+2)- Bourahli (72’) ESS Averts. : Benchadi (28’)- Yekhlef (84’)- Ziaya (45’+2’) ESS, Aribi (15’)- Dziri (29’) USMA ESS : Hadjaoui- Raho- Yekhlef- Benchadi- Maïza- Harkat- Keita- Ziaya puis Benchaïra (82’)- Bourahli puis Dembri (90+2)- Hadj Aïssa puis Lemouadaâ (89’) - Amirat. - Entr. : Belhout USMA : Zemmamouche- Hamdoud- Aribi- Ammour puis Aït Ali (80’)- Dziri- Doucouré- Haddou puis Kab (85’)- Deghmani- Ramdani puis Rahiche (80’)- Metref- Ghazi. - Entr.: Lobello

Imed Sellami - Sétif (Le Soir) - L’Entente semble entamer véritablement sa saison, avec une importante victoire à domicile. Ce succès se résume à une meilleure percussion dans l'entrejeu, plus de cohésion et d'agressivité collective avec l'indéniable envie de décrocher les trois points. Le club de la capitale des Hauts-Plateaux préfère affronter les cylindrés du Championnat, car il y trouve mieux ses marques. La motivation s'en trouve décuplée et la vigilance accrue. Bien que très affûtés physiquement et avec un début de saison tonitruant, les gars de Soustara peinaient. La rencontre fut entamée tambour battant par les poulains de Belhout, qui s’offre la première occasion de match par l’entremise de Amirat, bien servi par Hadj Aïssa, dont le tir a étét dévié in extremis par un défenseur algérois (2’). Accélération des Noir et Blanc, par l’intermédiaire de Maïza qui transmet à destination de Amirat. La tête de ce dernier n’étant pas trop appuyée, n’inquiète nullement Zemmamouche (9’). Après une dizaine de minutes de jeu, les Algérois sortent de leur torpeur et menacent à leur tour leurs vis-à-vis. Suite à une erreur monumentale de la défense sétifienne qui croyait à un hors jeu, Dziri profitant de cette opportunité se présente seul face à Hadjaoui mais rate lamentablement son duel (12’). L’Entente répond par l’intermédiaire de Raho qui adresse un centre tir, mais le cuir sera sauvé par un défenseur sur sa ligne (24’). Le jeu s’anime de part et d’autre. Dziri encore lui, après une échappée solitaire bute encore une fois sur Hadjaoui (26’). L’Entente poursuit cette fin de première période avec les mêmes intentions offensives. Hadj Aïssa, après un travail individuel dans la surface de réparation, et dont lui seul a le secret, voit son tir passer au-dessus de la transversale (45’). On s’achemine vers la pause, quand Ziaya part sur le flanc droit, se défait de deux poursuivants et adresse une frappe implacable du gauche. Zamamouche ne peut que constater les dégâts. Le cuir se loge dans la lucarne (45’+2). En seconde période, rien ne pourra arrêter les Noir et Blanc, dont la cohésion et les belles phases de jeu donnent du plaisir à voir. Mais sans pour autant parvenir à concrétiser. Les poulains de Lobello quant à eux opteront pour des contres rapides et dangereux. Sur l’un d’eux, l’infortuné Dziri a failli remettre les pendules à l’heure. Seul face au gardien sétifien, il perdra encore son énième duel (60’). Les Rouge et Noir essayent d’acculer les gars de l’Entente. Bien servi par Ammour, Dziri voit son puissant tir dévié en corner par le portier sétifien (70’). Deux minutes plus tard, le renard des surfaces, Bourahli, va réduire à néant les efforts des Algérois. En effet, bien servi en profondeur par Hadj Aïssa, Bourahli dune balle piquée corse le score (72’). Sur un centre de Raho au premier poteau, Bourahli reprend le ballon d’une tête plongeante. Zemmamouche est battu, heureusement pour lui, le ballon frôlera la cage (74’). C’était la dernière action de la partie.
I. S.

MC ORAN 0 - CA BATNA 0
Dominer n’est pas gagner

Oran, stade Ahmed- Zabana, affluence nombreuse – Temps chaud avec une pluie fine - Arbitrage du trio Bechari -Djezzar-Koreifi Averts. : Hamidi (MCO), Soualah- Amiour- Traoré - Diallo- Chebana (CAB) MCO : Mezaïr- Serradj - Hamidi- Belabbès -Bynia- Moumen- Mezouar-Berradja (Fahem)- Benkrama (Boukessassa)-Daoud S. (Cap) - Daoud B. - Entr.. : Hadj Mecheri –Sebbah CAB : Hamenad –Soualah- Ameur- Amiour (Cap)- Chebana (Khenab)- Fellah- Doumbia- Khellaf (Kebia)- Traoré- Diallo -Amaouche (Hamdoune). - Entr. : Ameur Djamil

Le proverbe «Dominer n’est pas gagner» s’est confirmé lors de cette rencontre que tout le monde croyait “facile”. On rappellera que le score (4-0) de la saison dernière obtenu par le MCO n’a pas convaincu, contrairement à ce jeudi où les Hamraoua ont brillé, malgré le nul concédé. Les protégés de Mécheri ont été très persuasifs mais la manière n’y était pas à la finition. Plusieurs actions de but se sont présentées mais les attaquants oranais avaient fort à faire devant le portier visiteur. Ainsi la présence et la prestation du gardien de but expérimenté Hamenad a été pour beaucoup dans ce précieux point récupéré d’Oran par le CAB. On pourrait dire que Hamenad fut un élément indispensable et si l’envie lui en dit de demander des “concessions” (exemple régularisation prime supplémentaire) il le mérite amplement contrairement aux joueurs qui “boudent” les leurs et qui ne fournissent rien lorsqu’on les récupère. Ainsi, Daoud B. (15’, 25’, 36’), Benkrama, (11’, 30’, 42’) et Berradja (15’, 20’, 43’) ont tout entrepris en bombardant les bois batnéens mais sans résultat. Les supporters avaient beau “hurler”, mais rien de bon n’est arrivé alors que le ballon ne demandait qu’à franchir la ligne fatidique. Sans oublier que Hamened était comme une épouvante, à l’instar de son libéro relizanais Fellah “Koeman” (ex- SAM), intraitable dans les airs et à terre. Les visiteurs après une première mi-temps laborieuse au cours de laquelle ils ont “bouclé” tous les espaces et allaient se reprendre par la suite grâce à leurs “Africains” Diallo, Doumbia et Traoré venus titiller la défense oranaise où seul Giles Bynia faisait bonne garde alors que Mezaïer n’était pas à son aise. En seconde mi-temps ce fut au véloce ailier Daoud B. de s’infiltrer dans la zone de vérité, après avoir désarçonné Chebana, avant d’armer son tir (au lieu de placer à son coéquipier Mezouar mieux placé), mais le ballon ricocha sur la transversale. Puis il y eut une autre action similaire quand Berradja tentera un tir que Hamenad devait détourner en corner. A ce moment là, un fait divers s’est produit : un supporter oranais s’était approché derrière les bois batnéens et “arrosait” cette partie du terrain d’un liquide contenu dans une bouteille. L’arbitre et un agent de l’OPOW expulsèrent aussitôt cet intrus qui pratiqua un genre de « “gri-gri” pour faire face au… mauvais sort jeté. C’est un autre volet de notre football national. Les Batnéens se montrèrent plus tranchants sans pouvoir eux aussi “maîtriser” leurs nerfs à l’approche des bois de Mezaïer alors que le public huait et sifflait le staff et président pour les changements effectués des jeunes (Benkrama et Berradja au lieu des Daoud B. et Hamidi considérés comme intouchables). Malgré, le nombre de cartons jaunes (six dont cinq pour les gars des Aurès), l’arbitre- Docteur Bechari a su maîtriser les joueurs. La rencontre se termina sur un score vierge avec les insultes incompréhensibles de pseudo- supporters à l’adresse des coaches au lieu de demander plus de persévérance aux éléments qui ne cessent de jouer avec le feu en boycottant les entraînements sans donner la contrepartie sur le terrain. Quant à la tribune officielle (gérée par le MCO) il y avait comme toujours plus d’enfant et d’étrangers qui viennent débiter leurs insultes, insanités et s’adonner à des batailles rangées au su et au vu de tous.
C. Khalil

 

Résultats
ASO Chlef - ASM Oran 1-1
CABBA - WA Tlemcen 1-0
MC Oran - CA Batna 0-0
OM Ruisseau - Paradou AC 0-1
NA Hussein-Dey - CR
Belouizdad 1-1
ES Sétif - USM Alger 2-0
Joué le 31 août
MC Alger - JSM Béjaïa 0-1
La rencontre USM Blida - JS
Kabylie est reportée à une
date ultérieure en raison de
la participation de la JSK en
Ligue des champions africaine.

Classement

Clubs Pts J
1. Paradou AC 10 04
2.JSMBéjaïa 08 04
3.ES Sétif 07 03
- MC Oran 07 04
5. USMAlger 06 04
6. ASOChlef 05 04
- CABatna 05 04
- CRBelouizdad 05 04
9. MCAlger 04 03
- CABBou-Arréridj 04 04
11.USM Blida 03 03
- OM Ruisseau 03 04
- ASM Oran 03 04
14 NAHussein-Dey 02 04
15.JSKabylie 01 01
- WA Tlemcen 01 04

Prochaine journée (5e)
Lundi 11 septembre
Paradou AC - ES Sétif
USM Alger - CA Bordj Bou-
Arréridj
Jeudi 14 septembre
CA Batna - OM Ruisseau
WA Tlemcen - MC Oran
JSM Béjaïa - USM Blida
ASM Oran - NA Hussein-Dey
Vendredi 15 septembre
CR Belouizdad - MC Alger
JS Kabylie - ASO Chlef
(reporté au 20 novembre)

 

Résultats
USM Annaba- MC Saida 4-0
USM Bel-Abbès – US Biskra 0-0
MC El-Eulma – SA Mohammadia 4-1
RC Kouba– MO Constantine 0-1
WA Boufarik – MSP Batna 1-1
JSM Tiaret – UMS Drean 2-1
A Bou-Saâda – USM Harrach 1-0
AS Khroub – MO Béjaia 0-0
CS Constantine – NARB Reghaia 1-0 Division Deux (4e J)

Classement



Clubs Pts J
1. USMAnnaba 12 04
2. MOConstantine 10 04
3. MOBéjaïa 08 04
4. MCEl-Eulma 07 04
- CSConstantine 07 04
6. JSM Tiaret 06 04
7. USMHarrach 05 04
- USMBel-Abbès 05 04
- MSPBatna 05 04
10. MCSaïda 04 04
-UMS Drean 04 04
- SAMohammadia 04 04
-. NARB Reghaïa 04 04
- USBiskra 04 04
- A.Bou-Saâda 04 04
16. AS Khroub 03 04
17. RC Kouba 02 04
- WABoufarik 02 04


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2006/09/09/article.php?sid=42851&cid=5