Samedi 28 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
CHRONIQUE
En quelques mots : de-ci, de-là
Par Leila Aslaoui

1) Grâce présidentielle ou laxisme présidentiel ? Il n’est pas compliqué de comprendre que le premier magistrat du pays puisse user de son pouvoir de gracier (prérogative constitutionnelle) des détenus condamnés définitivement à l’occasion de fêtes religieuses ou nationales. L’incompréhension est ailleurs. Régulièrement, en effet, de puis six ans, le chef de l’Etat nous a habitués à gracier non pas des “méritants” comme l’exigerait une politique criminelle et de réinsertion digne de ce nom, (entendre par “méritants” : bonne conduite, dispositions réelles de vouloir se réinsérer, prise de conscience de la faute commise, etc.), mais plutôt des hordes et des hordes de délinquants. Suite...


Azzouz Begag en colère
De notre bureau de Paris, Khadidja Baba-Ahmed

Il s’élève contre tous ceux qui le qualifient d’ «Arabe de service» et de «caution du gouvernement» mais ne soutient pas «le vote des étrangers». C’est un ministre apparemment très remonté qui est venu dire sa colère et son indignation de se voir qualifier d’«Arabe de service». Suite...


LE RCN SOUTIENT TOUJOURS LA CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA POUR LE PRIX NOBEL
"Nous ciblons douze millions de signatures pour 2007"

L'opération de collecte de signatures au profit du président Abdelaziz Bouteflika pour postuler au prix Nobel de la paix prendra fin à l'automne de l'an prochain, nous a indiqué le président du Parti du rassemblement pour la concorde nationale (RCN), initiateur de cette démarche. Selon, M. Sid Ahmed Ayachi, "l'objectif fixé est celui de collecter douze millions de signatures, tout en précisant que l'opération lancée en plein mois de Ramadhan dernier, soit depuis trois semaines, nous a permis de collecter 62 532 signatures". Suite...


FEUX DE FORET
La Kabylie a flambé durant trois jours

Des dizaines d’hectares de chêneliège, de chêne vert, de maquis et broussailles et des centaines d’oliviers ont été détruits par les feux de forêt qui n’ont pratiquement épargné aucune daïra de la wilaya de Tizi-Ouzou durant les trois derniers jours de la semaine écoulée. Suite...


ALORS QUE LE PORT PETROLIER EST MENACE PAR LES FLAMMES A BEJAIA
Plusieurs maisons détruites, un millier d’hectares de forêt et des centaines d’oliviers en cendres

Plus d’un millier d’hectares de forêt, des centaines d’oliviers et de caroubiers réduits en cendres ainsi que plusieurs dizaines de maisons détruits par les flammes, tel est le bilan provisoire des feux qui se sont déclarés la veille de l’Aïd à travers une vingtaine de communes situées sur l’axe Tichy-Derguina sur la côteest, la vallée de la Soummam et les forêts d’Adekar, Akfadou, Beni- K’sila, Toudja et du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa. Suite...


LES FEUX DE FORET FONT DES RAVAGES
Plus d’une centaine d’hectares brûlés

La chaleur inhabituelle à la saison qui sévit depuis plus de trois jours au nord du pays a provoqué plus d’une cinquantaine de feux de forêt à travers le territoire national et détruit une centaine d’hectares. Depuis lundi dernier, plusieurs foyers d’incendie ont été répertoriés, épargnant les vies humaines, mais provoquant d’importants dégâts matériels. En se basant sur les chiffres de la Direction générale des forêts (DGF), 49 feux de forêt ont été enregistrés durant la seule journée de jeudi dernier. Suite...


Précisions du wali d’Oran

La lettre ouverte adressée à son Excellence Monsieur le
président de la République, parue dans le journal Le Soir
d’Algérie en date du 18/10/2006, me permet de donner les
éclaircissements sur la situation du projet des 72 logements
semi-collectifs type LSP.
Suite...


SIDI-BEL-ABBES
Un enfant sérieusement blessé sur une aire de jeux du manège

Un garçon, âgé de 13 ans, a été victime d’un accident qui a failli lui arracher une jambe alors qu’il jouait tout comme ses petits camarades sur une machine d’une aire de jeux du manège de Sidi-Bel-Abbès où beaucoup de familles avaient afflué ce premier jour de l’Aïd-El-Fitr, histoire d’offrir à leurs enfants parés de leurs plus beaux habits des moments de joie par cette belle journée ensoleillée. Suite...


GUELMA/CYCMA
Surendettée et concurrencée, elle résiste contre vents et marées

Au début des années 70, le chef-lieu de wilaya s’enorgueillissait de l’existence de trois complexes industriels qui employaient 5 000 travailleurs. Il s’agit en l’occurrence de Sogedia (sucre), ECVE (céramique) et Cycma (cycles et cylomoteurs), fleurons de la révolution industrielle initiée par le défunt président Houari Boumediene. Suite...


AMAR TOU L'A ANNONCE JEUDI A GUELMA
La greffe rénale sera généralisée à tous les CHU

Voilà qui pourrait soulager les malades souffrant d’insuffisance rénale. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Amar Tou a annoncé jeudi, à partir de Guelma, la généralisation de la transplantation rénale, à l’ensemble des centres hospitalo- universitaires, à travers tout le territoire national. Suite...


MEETING DU FFS A AIN ZAOUIA
“Rabah Aïssat, c’est le symbole politique qui a été assassiné”

L’assassinat de Rabah Aïssat, président de l’APW de Tizi-Ouzou doit être appréhendé à la lumière du contexte politique du moment, tant aux plans partisan, régional, national et même international. Tel est le message que le FFS a voulu passer jeudi à Aïn-Zaouïa, 50 km au sud de Tizi-Ouzou, lors d’un meeting populaire animé par la direction du parti pour rendre un vibrant hommage à l’élu de la population, à l’éducateur, au père de famille, au citoyen modèle et militant du FFS” ainsi que pour “exiger toute la vérité sur ce crime odieux et que cesse l’impunité”. Suite...


MANOEUVRES AUTOUR DU SENAT
Belkhadem à la place de Bensalah ?

Abdelaziz Bouteflika s’affairerait à procéder à un “réaménagement à la tête des institutions”, soutient une source bien informée. Un réaménagement à la faveur duquel le locataire du palais d’El Mouradia placerait son homme de main, Abdelaziz Belkhadem, à la tête du Sénat. Suite...


LE TEMPS PASSE A L'HEURE D'HIVER DEMAIN MATIN
Les Algériens cherchent midi à 14 heures

Demain, dimanche, en France, et ailleurs en Europe et dans le monde, les horloges, montres et pendules reculeront d’une heure. Ainsi, à trois heures du matin, il sera deux heures. Un changement d’heure observé, deux fois par an, en France, où le temps “reculera” d’une heure, le dernier dimanche du mois d’octobre, et “avancera” d’une heure, le dernier dimanche du mois de mars. Un changement d’heure, rituel annuel, voulu contribuer à l’économie d’énergie, décidé en 1976. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site