Dimanche 29 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Santé
Le Soir Multimédia
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions
EL-TARF/PANNEAUX LUMINEUX
Les “Las Vegas” algériens sans casinos

Ces derniers mois, les communes traversées par la RN44 se sont toutes mises de concert, en matière de développement et d’amélioration des conditions de vie des citoyens, à une nouvelle mode, l’installation de panneaux lumineux d’ornement faits de multiples petites ampoules multicolores accrochés au poteaux et autres lampadaires de l’éclairage public. Suite...


GUELMA
L’APW demande la création d’un festival de Calama

Au cours de la dernière session de l’APW, de nombreux élus ont saisi l’opportunité de l’ordre du jour incluant les questions diverses pour déplorer l’indigence, voire l’absence de loisirs au niveau du chef-lieu de wilaya, notamment durant la saison estivale. L’un d’eux ne s’est pas gêné pour dénoncer la passivité, l’indolence et les carences de la Direction de la culture qui n’a établi aucun programme à même de sortir la ville de Guelma de sa léthargie. Suite...


BOUZEGUENE/BANDITISME
Une maison cambriolée deux fois en une semaine

Autrefois havre de paix où la confiance régnait en maîtresse absolue, le village Ihitoussène, un kilomètre à l’est du cheflieu de Bouzeguène, bascule dans le banditisme absurde installant le doute au sein de la communauté. Récemment, une villa flambant neuf dont les propriétaires habitent dans le sétifois a été cambriolée deux fois en une semaine. Suite...


TIZI-OUZOU
A quand la réhabilitation du milieu urbain ?

La ville de Tizi-Ouzou, capitale du Djurdjura, n’est pas encore tout à fait au rendez-vous de la réhabilitation du milieu urbain et de l’embellissement. Promis à la mi-juin dernier pour le mois suivant par le wali qui, de toute évidence, n’a pas pu communiquer le rythme superactif — que certains disent infernal — qui est le sien à l’exécutif communal et à tous les services devant intervenir dans la réalisation des objectifs ambitieux au niveau du chef-lieu de wilaya souffrant d’un laisser-aller depuis une dizaine d’années. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site