Lundi 30 Octobre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Kafr Kassem
PAR MOHAMED BOUHAMIDI [email protected]

Le cinquantième anniversaire de Kafr Kassem tombe à point nommé pour rappeler quelques vérités élémentaires. A Solana d’abord, aux onze ministres méditerranéens qui se sont réunis avant-hier pour demander la relance du processus de paix ensuite et enfin aux milliers de chrétiens sionistes et évangélistes qui ont fait le voyage en Israël pour lui manifester, dans la rue, leur soutien indéfectible. Suite...


Une imprimerie pour le Sud

Selon des sources, la Société d’impression d’Alger (SIA) a officiellement engagé la procédure pour l’acquisition d’une imprimerie haut de gamme. Cette dernière qui aura pour siège le chef-lieu de wilaya de Ouargla sera opérationnelle, dit-on, le second trimestre de l’an prochain. Avec cette nouvelle acquisition, les habitants de la région du Sud du pays disposeront au même titre que les habitants du Nord des titres de la presse nationale dès le début de la matinée. Suite...


BOOMERANG

Suite à notre Periscoop, intitulé «Le PDG du port de Béjaïa remercié» et paru dans notre édition du 14 octobre, nous avons reçu la mise au point suivante du concerné. Suite...


Encore un report pour Guidoum

L’audition du ministre de la Jeunesse et des Sports par le chef de l’Etat, programmée hier dimanche, a été reportée sine die, a-t-on appris de sources concordantes. Les mêmes sources, qui ne précisent pas les raisons de ce report, rappellent que cette séance de travail entre Bouteflika et Yahia Guidoum avait été déjà reportée à deux reprises au courant du mois de Ramadhan. Suite...


LA NOMINATION QUI FÂCHE

Sur décision du chef de l’Etat, un «Observatoire» chargé de «l’évaluation de l’application de la réforme du système éducatif» a été créé, rapportent des sources informées. Pour diriger la nouvelle structure, Bouteflika a opté pour la nomination d’un frère de Rachid Harraoubia, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ce qui, rapportent nos sources, n’a pas manqué de provoquer l’ire des initiés qui accusent le nouveau désigné d’être un ardent partisan du baâthisme. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site