Mercredi 22 Novembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Est
GUELMA
Le cimetière central saturé

Les cimetières mitoyens de Baghdoucha, Aïcha, Khadra situés dans le quartier périphérique de Bab-Skikda sont pratiquement complets et cette situation engendre une anarchie totale car de nombreuses familles ont pris l’habitude d’enterrer leurs morts les uns à côté des autres et ce, toutes générations confondues ! Cette pratique s’avère néfaste quant à la disposition des tombes, leur proximité, la circulation piétonne faute d’allées… Suite...


TEBESSA
Contrebande : 500 véhicules saisis en souffrance

Quelque 500 véhicules entre touristiques, utilitaires et lourds sont garés au niveau du parc de la douane depuis plus de deux années, selon les responsables de la Direction régionale des douanes. La promulgation de la loi 05/06 du 23 août 2005 relative à l’interdiction de la vente des véhicules saisis dans le cadre de la lutte contre la contrebande est la raison de cette souffrance. Néanmoins et selon les mêmes responsables, ces véhicules seront transférés aux administrations et collectivités publiques conformément à des clauses qui seront incessamment déterminées. Nous y reviendrons. Suite...


SKIKDA
Près de 700 étudiants sèchent les cours à la faculté de droit de Azzaba

Une grève à la faculté de droit, site de Azzaba a été observé dimanche dernier, par les étudiants de droit, toutes années confondues. Près de 700 étudiants, selon les chiffres avancés, ont séché les cours de 8 h à 14 h, réclamant que soient prises en considération leurs doléances formulées dès le début de l’année. Suite...


JIJEL
Le bonheur de 10 bénéficiaires de logements sociaux fait le malheur des autres

Dix bénéficiaires de logements de type F1 sur une trentaine d’attributaires sur la liste 1 de 396 unités affichée en août 2006, n’ayant pas établi d’engagement par écrit et qui refusaient depuis le temps de rejoindre leurs logis au motif qu’ils ne répondaient pas aux normes d’habitabilité, ont été tirés au sort en présence d’un huissier de justice et des intéressés, et ce, lors d’une opération qui s’est déroulée dimanche dernier au siège de la daïra de Jijel. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site