Samedi 09 Décembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Culture
CONTRIBUTION / HOMMAGE A BOUM
"Ce n'est qu'un au revoir" Bouamari

L’auteur du film Le charbonnier, Mohamed Bouamari, vient de tirer sa révérence en quittant — pour toujours — les feux de la rampe à l’âge de 65 ans. Cinéaste talentueux, bouillonnant, débordant d’imagination créatrice, habité, hanté, possédé, obsédé par le cinéma, il était l’auteur de cinq longs métrages et de quelques courts métrages dans lesquels transparaissaient la générosité, l’humilité et la modestie qui caractérisaient “Boum”, comme l’appelaient les intimes. Suite...


Orhan Pamuk fête son Nobel à Stockholm

Le Nobel de littérature et les honneurs le rendent visiblement heureux, mais le romancier turc Orhan Pamuk, qui recevra dimanche son prix à Stockholm, veut rester avant tout un écrivain, pas un tribun ou un “pont” entre les cultures. “Je suis très reconnaissant de cet honneur, j'en suis très fier, mais je suis déterminé à garder ma vie, l'intensité de ma vie de romancier”, a déclaré mercredi l'écrivain au cours d'une conférence de presse à Stockholm, premier passage imposé du parcours d'un Nobel avant la remise du prix. Suite...


Nouvelle parution
“SIDI LAKHDAR BENKHELOUF : SA VIE, SES QUAÇIDATE”, EDITIONS DAR EL GHARB (TOME I)
Un mythe, une légende…

Après les diverses parutions de l’été qui ont été l’œuvre d’autant d’auteurs mostaganémois, un nouvel ouvrage vient de paraître aux Editions Dar El Gharb tout récemment, et dont peut s’enorgueillir dès lors, la capitale du Dahra. Suite...


PATRIMOINE
L’héritage de Gengis Khan et des Mongols exposé à Istanbul

Le musée Sabanci d'Istanbul exposera à partir de jeudi près de 600 objets et œuvres d'art retraçant, 800 ans après la fondation par Gengis Khan du plus vaste empire de tous les temps, le rôle culturel joué par les Mongols en Eurasie. “Gengis Khan était connu d'abord pour ses exploits guerriers. On oublie que sur les terres de son empire s'est réalisée une formidable synthèse culturelle et artistique”, a expliqué mercredi lors d'une présentation de l'exposition à la presse la directrice du musée, Nazan Ölger. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site