Samedi 09 Décembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
CHUTO
La maternité fin prête à accueillir les parturientes

L’information qui nous a été confiée le 5 décembre au hasard d’une rencontre selon laquelle la clinique gynécologique Sbhi est fermée pour travaux alors que la nouvelle maternité du CHU prévue à l’hôpital Belloua n’est pas prête s’avère quelque peu dépassée. La première, bien en cours d’aménagement, pratique des accouchements normaux qui constitueront dorénavant l’essentiel de sa mission. Suite...


TIZI-OUZOU/BOUZEGUENE
L’APC plongée dans le noir

Une première dans les annales des rapports inter-administrations de l’Etat algérien : une institution publique, en l’occurrence une APC est sanctionnée par une autre “pour un fallacieux motif”. Cette collectivité vient d’être frappée par une coupure intempestive de courant de la part de l’agence Sonelgaz locale sans notification ni préavis comme il est d’usage laquelle aurait agi ainsi suite à un ordre téléphonique de sa tutelle régionale. Suite...


SENATORIALES

Le RND opte pour un inconnu Après les primaires du FLN qui avait vu l’élection de Bouguerra Abdelkader comme candidat du parti aux sénatoriales, le RND, seul parti pouvant rivaliser avec le FLN pour ce poste, a organisé à son tour les primaires ce mercredi. Cependant, si le FLN se présentera désormais avec un candidat potentiel et très connu puisque celui-ci n’est autre que le vice-président de l’APW et mouhafedh sortant, il n’en est pas de même pour le RND. Suite...


BOUIRA
La justice à l’heure des droits de l’homme

A l’occasion du 58e anniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’homme par l’ONU le 10 décembre 1948, la cour de justice de la wilaya de Bouira a tracé, à l’instar des autres wilayas, un cycle de conférences ayant trait à l’évènement entre le 5 et le 13 décembre. Ainsi, pendant plus d’une semaine, et ce, depuis mardi, le théâtre communal de la ville de Bouira abrite chaque jour à partir de 9h, des conférences, animées par des magistrats relevant de la cour de justice de la wilaya de Bouira et exerçant au niveau des quatre tribunaux existants. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site