Lundi 18 Décembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
BAZOOKA
Du piège au fil du rasoir
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

La création de l’Autorité palestinienne devait conduire à la création d’un Etat palestinien. Entre-temps, Israël avec le soutien actif des euro-américains a réussi à enterrer le processus né des accords d’Oslo. La promesse d’un Etat s’est transformée en enfer de la gestion d’une occupation de fait. Suite...


Ça continue chez Aboudjerra

Les choses sont loin de s’être calmées au MSP où, dit-on, Aboudjerra Soltani semble décidé à faire face à ses contestataires. C’est ainsi que, à en croire des sources informées, les élus MSP au niveau de l’APN ont tenu une réunion, qualifiée de “houleuse”,consacrée à la crise que vit la formation islamiste. Suite...


Un successeur pour Guendil ?

Les jours de l’actuel directeur de cabinet du président de la République sont comptés, nous confie-t-on de bonne source. Mohamed Moulay Guendil n’occupe d’ailleurs plus le bureau réservé à la fonction et Bouteflika ne le fait participer à aucune décision. Pour sa succession, notre source parle d’un actuel conseiller à la présidence, d’obédience FLN. Suite...


La presse étrangère “écartée”

Les représentants des médias étrangers n’ont pas pu accéder à la salle de conférences du Palais des Nations à Club-des- Pins, hier matin, et ont donc raté la couverture du discours de Bouteflika prononcé en ouverture des travaux de la rencontre sur les déserts du monde. Ce n’est qu’après la sortie de Bouteflika que nos confrères ont été autorisés à rejoindre la salle. Suite...


ENCORE UN REPORT !

Les projets de nouveaux codes communal et de wilaya semblent finalement avoir été mis en veilleuse. C’est, du moins, ce qu’a laissé entendre Daho Ould Kablia, ministre délégué aux Collectivités locales, hier. Ould Kablia a, en effet, affirmé que ces textes, régissant les collectivités locales, ne sont pas soumis à l’étude de l’Assemblée nationale avant la prochaine législature. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site