Lundi 25 Décembre 2006
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Corruptions
L’ARABIE SAOUDITE MENAÇAIT DE RENONCER A UN ENORME CONTRAT PORTANT SUR L'ACHAT D’ARMEMENT POUR 10 MILLIARDS DE LIVRES
Tony Blair poignarde la convention de l'OCDE contre la corruption

Le Premier ministre britannique, Tony Blair, vient d'enterrer, au nom de “l'intérêt national”, une enquête sur le versement d'énormes pots-de-vin par British Aerospace (BAE) à l'Arabie Saoudite. La convention de l’OCDE de 1997 contre la corruption de fonctionnaires étrangers dans les transactions commerciales internationales est sérieusement menacée par cette décision. Pourquoi les entreprises françaises ou américaines devraient-elles s'y plier si les entreprises britanniques bénéficient de l'impunité ? Suite...


TRANSPARENCY GRANDE-BRETAGNE DEMANDE DES EXPLICATIONS
Un pays qui privilégie les pots-de-vin dans les transactions commerciales internationales

L'Attorney general britannique (AG) — l’équivalent du ministre de la Justice —, pour justifier sa décision inique, s'est référé à l'article 5 (*) de la Convention de 1997 de l’OCDE contre la corruption de fonctionnaires publics étrangers dans les transactions commerciales internationales, qui exclut des investigations et des poursuites influencées par des considérations d'intérêt économique national ou de l'effet potentiel sur des relations avec un autre Etat. Suite...


L'OCDE presse l'Ukraine de durcir sa lutte contre la corruption

Selon un nouveau rapport du réseau anti-corruption de l'OCDE pour l'Europe orientale et l'Asie centrale, l'Ukraine est priée, dans le cadre d'une vaste campagne de renforcement de son combat contre la corruption, de s'attaquer au plus vite à ce problème, notamment dans les milieux politiques et judiciaires. Suite...


NOUVEAUX SOUPÇONS DE CORRUPTION POUR TOTAL
Le pétrolier français aurait versé près de 60 millions d'euros pour un contrat avec l'Iran

Une information judiciaire a été ouverte le lundi 18 décembre par le parquet de Paris, visant le pétrolier Total, soupçonné de “corruption d'agents publics étrangers” en vue d'obtenir un contrat gazier en Iran. Des fonds versés sur un compte suisse, de l'ordre de 60 millions d'euros, auraient pu bénéficier, entre 1996 et 2003, à des proches de l'ancien président iranien Hachemi Rafsandjani. Suite...


DANS LE CADRE DE LA PREVENTION DE LA CORRUPTION, L’ALGÉRIE DOIT-ELLE CONTINUER A COMMERCER AVEC SIEMENS ?
De nouveaux scandales éclaboussent la firme allemande

Le patron du conglomérat allemand Siemens éclaboussé par un scandale de caisses noires, Klaus Klienfeld, a admis dans une interview parue le samedi 23 décembre 2006 avoir eu connaissance de l'existence d'un compte bancaire suspect quelques mois avant l'ouverture des procédures judiciaires. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site