Régions Est : GUELMA
La laiterie Benifoughel maintient le cap


Implantée dans la commune d’El-Fedjoudi à quelques encablures de Guelma, la laiterie Benifoughel, dotée d’équipements sophistiqués, avait entamé sa production en 2002 pour contribuer au développement économique de la région. Elle approvisionne en produits laitiers les localités des wilayas limitrophes de Annaba, Skikda, Souk-Ahras, Oum-El- Bouaghi et El-Tarf par le biais de ses camions frigorifiques.
Ce secteur stratégique a été sévèrement secoué ces dernières semaines par la pénurie des matières premières sachant que les cours mondiaux du lait en poudre ont enregistré une augmentation de l’ordre de 118% puisque le prix du quintal passe de 12 500 à 27 520 DA. Malgré ces turbulences, les pouvoirs publics ont maintenu le prix du litre de lait à 25 DA et cette situation a sonné le glas de nombreuses laiteries qui ont mis la clé sous le paillasson. Cette denrée vitale s’est raréfiée au grand dam des consommateurs car le complexe Orelait de Annaba n’est plus en mesure de couvrir les besoins grandissants de la population. Conscient de la gravité de ces aléas, El Hadj Amar Mohamedatni, propriétaire de la laiterie Benifoughel, relève le défi en optant pour une production non-stop, à savoir 3 fois 8 heures, 7 jours sur 7. Cette unité économique où émargent 30 salariés permanents vise une couverture conséquente des besoins de la région car elle livre quotidiennement environ 50 000 sachets de lait. Cette démarche courageuse devra inciter les autorités locales à accorder des mesures incitatives à cet investisseur qui résiste avec hargne à maints obstacles, à savoir rareté de la collecte du lait de vache et agissements des services des douanes de Souk-Ahras.
Lina Razane

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable