Régions Ouest : AIN-TEMOUCHENT/RESORPTION DE L'HABITAT PRECAIRE
Dix-huit familles relogées à Hassi-El-Ghella


Les autorités locales de la wilaya de Aïn- Témouchent ont procédé, dimanche, au relogement de 18 familles dans leurs nouvelles habitations dans la commune de Hassi-El- Ghella. Cette opération, la deuxième du genre en moins de trois mois, après que 22 familles furent relogées au mois de décembre dernier, s’inscrit dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire sur tout le territoire de la wilaya de Aïn-Témouchent, et particulièrement à Hassi-El-Ghella qui vient d’en finir avec les bidonvilles.
Selon le chargé de communication de la wilaya, 20 autres familles bénéficieront prochainement de nouvelles habitations après que leurs vieilles bâtisses soient démolies par les services concernés. A noter que la commune de Hassi-El-Ghella vient de bénéficier d’un programme de 400 logements sociaux participatifs (LSP) et 90 autres ruraux. A titre de rappel, depuis le lancement de cette campagne d'éradication de l’habitat précaire en 2005, plus de 1000 familles ont été relogées dans les 13 communes concernées par l’opération de démolition qui a touché quelque 900 habitations précaires. L’opération devra se poursuivre pour toucher d’autres communes en vue d’éradiquer une bonne fois pour toutes, les habitations précaires sur tout le territoire de la wilaya de Aïn- Témouchent, d’autant que la wilaya a bénéficié dans le cadre du programme du million de logements initié par le président de la République d’un quota de 11 500 logements tous types confondus.
S. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable