Régions Ouest : Ouverture des séances de travail du Centre national des manuscrits d'Adrar

Une première séance de travail a regroupé, lundi, au Centre national des manuscrits d'Adrar, de nombreux propriétaires de khaznate (bibliothèques de manuscrits anciens) autour des responsables de ce centre dont la vocation est la préservation et la promotion scientifiques des manuscrits dans la région du Touat.
Selon M. Mehdi Titafi, directeur de ce centre, cette rencontre est destinée à “une première prise de contact entre le centre et les possesseurs de manuscrits, dont certains sont fort rares et constituent de précieuses sources pour l'histoire de la région”. Des imprimés destinés au recensement et au catalogage de ces manuscrits ont été distribués à l'assistance afin de permettre d'évaluer le fonds archivistique que recèle la région du Touat, un lieu de rayonnement culturel depuis le neuvième siècle de l'Hégire et dont l'influence s'étendait jusqu'en Afrique sub-saharienne.
APS

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable