Femme magazine : Parents
Parlez-vous “le bébé” ?


Tout dépend de votre vocabulaire et de votre accent. “Bêtifiez-vous ou adoptez-vous un ton particulier lorsque vous vous adressez à votre petite fille ? Parler bébé, c’est dire le “miam-miam” à la place de biberon, le “wouach wouah” pour le chien....
Il ne s’agit pas de la mélodie très particulière de votre voix que vous modulez lorsque vous tenez votre nouveau-né dans vos bras, et que vous lui chantonnez : “Mon bébé, mon chéri, mon poussin, que tu es mignon...”, qui est le registre spontané de communication avec un bébé. D’ailleurs, instinctivement, il l'identifie et se l’approprie : c’est celui sur lequel vous vous adressez à lui spécifiquement ! Plus surprenant encore, il comprend ce que vous lui dites. Pas le mot à mot, bien sûr, mais les nuances de vos émotions. Pour vérifier cette intuition, des enregistrements des battements cardiaques ont été réalisés avec des bébés encore à la maternité. On a ainsi pu constater que lorsqu’un tout-petit sait qu’il est concerné par la conversation, il en est tout ému et son cœur bat plus vite encore. S’il s’agit d’un dialogue entre la sage-femme et sa maman ne le concernant que très indirectement, il se calme... Mais si la sage-femme vient à parler des conditions de sa venue au monde... les battements s’accélèrent ! Le nourrisson perçoit les émotions et plus particulièrement celles qui le concernent.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable