Mardi 27 Mars 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Chronique du jours
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Chronique du jour
A FONDS PERDUS
Le "moindre mal"
Par Ammar Belhimer
ambelhimer@hotmail.com

Jamais expression n’aura autant devancé l’idée, l’intention ou le projet que celle d’«Opep du gaz». Sauf à accorder de l’importance à l’écume des choses, rien n’indique que les intérêts des uns et des autres convergent réellement, qu’il s’agisse du court ou du long terme. Il y a à cela deux raisons : primo, les particularités du marché gazier ; secundo, les intérêts divergents des producteurs. L'expression "Opep du gaz" est apparue dans un article du Financial Times en novembre 2006, en référence à un rapport d'experts de l'Otan qui incluait dans cette organisation potentielle la Russie, l'Iran, la Libye, le Qatar, l'Algérie et les pays d'Asie centrale. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site