Mardi 17 Avril 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Par Ammar Belhimer
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
LE REGARD DE MOHAMED BENCHICOU
Monde
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
 

         Actualités
BECHAR
Découverte d'une cache de munitions de guerre

Les éléments de la Sûreté de Béchar (BMPJ et BRB) ont découvert, il y a quelques jours, 278 cartouches de calibre 7,62 mm et 5,5 mm dans un jardin abandonné au niveau du Vieux Ksar, un quartier populaire situé au centre de Béchar, a-t-on appris de source sûre. Suite...


TIZI-OUZOU
La colère des usagers de l'agence postale de Maâtkas

Les usagers du bureau de poste situé au chef-lieu de la commune de Maâtkas (Souk-el-Khemis) sont de plus en plus déçus par la qualité du service offert. Cet état de fait n’est nullement imputable à la mauvaise volonté des agents et autres fonctionnaires et responsables de la poste. Le problème, selon des enseignants rencontrés sur place, sont les interminables pannes au niveau du terminal de l’agence. Suite...


INTEMPERIES
De nouveaux cas de décès

Les dernières intempéries ont occasionné le décès de plusieurs personnes. Selon un bilan établi par la Protection civile, 5 personnes sont mortes et une autre blessée suite à la crue de l’oued Beyrou dans la commune de Maârif. Suite...


ALORS QUE LES TRANSFERTS DES EAUX SONT EN PHASE FINALE
Le barrage Tilesdit, d'une capacité de 167 millions de m3, est rempli à 92%

A la faveur des précipitations du mois de mars et celles du mois en cours, les deux barrages que compte la wilaya de Bouira, à savoir le barrage de Oued-Lekhal à Aïn- Bessem avec ses 30 millions de mètres cubes, mais surtout le barrage de Tilesdit de Bechloul, dont la capacité est de 167 millions de mètres cubes, sont en phase finale de remplissage puisque le premier est rempli à 100% alors que le second a enregistré à la journée de dimanche un volume de 153 millions de mètres cubes. Suite...


Rabat réagit à la proposition de solution politique sahraouie

Le ministre des Affaires étrangères marocain a réagi négativement à la proposition de solution politique du Front Polisario. Mohamed Benaïssa a accusé, hier, le gouvernement algérien d’être l’instigateur de cette proposition et de l’avoir présentée à l’ONU dans le but de “torpiller” le projet d’autonomie marocain. Suite...


OFFICE DES PUBLICATIONS UNIVERSITAIRES
La contrefaçon mine l'office

La contrefaçon des livres scientifiques, en les photocopiant notamment, est un mal qui ronge et mine l’Office des publications universitaires OPU). Sans avancer un chiffre précis quant à l’étendue de ce fléau, le directeur général de l’OPU, M. Lacheb Nourredine, a, hier, lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, révélé que ce sont les filières de sciences médicales qui sont les plus touchées. Suite...


BECHAR
Viol d'une fillette de trois ans : le suspect arrêté

Un suspect, âgé de 20 ans, a été arrêté dimanche dans la soirée par les services de sécurité dans le cadre de l’enquête sur le kidnapping et le viol de la petite Rachida, une fillette âgée de 3 ans et demi, a-t-on appris auprès d’une source bien informée. Cette dernière indique que le suspect était sur le point de commettre un autre enlèvement au moment de son arrestation. Nous y reviendrons avec plus de détails dans notre édition de demain.
Liès Mourad
Suite...


Précisions à propos des suspects arrêtés par des citoyens

L’article publié dans notre édition du 14 avril intitulé “Des suspects arrêtés par des citoyens” nous a valu, le dimanche 15 avril, la visite du maire d’Aït-Aïssa Mimoune qui, sans démentir le contenu, précise que ce sont les services de sécurité qui sont venus lui demander de les accompagner auprès des citoyens auteurs de l’arrestation. Suite...


OUED-EL-ALLEUG (BLIDA)
Les habitants de Haï Guergour bloquent la route

Les habitants de la localité dite Haï Guergour dans la commune de Oued-El-Alleug, à 12 kilomètres au nord de Blida, ont bloqué, dimanche en fin d’après midi, la RN 4, axe routier situé entre Oued-El-Alleug et Mouzaïa. A l’origine de cette manifestation, la mort d’un enfant de deux ans, emporté le jour même par les eaux d’un cours d’eau qui traverse cette cité appelée aussi les Cinq- Palmiers. C’est une fillette de 13 ans, nous disent des citoyens, qui l’a vu et alerté ses parents. Suite...


SALON INTERNATIONAL DE LA SECURITE D'ETAT, DE BIENS, DE PERSONNES ET INDUSTRIELLE
Les professionnels exposent leurs innovations

Le premier Salon international de la sécurité d’Etat, de biens, de personnes et industrielle, Algeria Security’2007, a ouvert ses portes hier au Palais des Expositions des Pins-Maritimes à Alger et ce, jusqu’au 19 avril prochain avec comme invité d‘honneur la Protection civile algérienne. Suite...


Alerte à la bombe à l'université de Béjaïa

La communauté estudiantine de Béjaïa a vécu un après-midi de psychose ce lundi suite à une alerte à la bombe à l’université Abderrahmane-Mira. Comme pour la première alerte de jeudi dernier dans le centre commercial d’Ihadaden qui s’est fort heureusement révélée n’être qu’une “fumisterie”, les services de sécurité ont été informés au milieu de la journée par un appel téléphonique anonyme faisant état de la présence d’une bombe. Suite...


ELLE APPELLE AU RASSEMBLEMENT DE DEMAIN
L'UGTA réitère son soutien à la réconciliation nationale

Lors d’une rencontre, hier, au siège de la Centrale syndicale, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, a appelé les syndicalistes de la wilaya d’Alger à prendre part au «rassemblement populaire» qui aura lieu aujourd’hui à partir de 10h au niveau de la coupole du complexe olympique Mohamed- Boudiaf. Pour rappel, ce rassemblement, qui a eu l’accord du wali d’Alger, sera organisé, selon la même source, «à la demande des différentes associations représentant la société civile». Suite...


HOPITAL MUSTAPHA-PACHA AU LENDEMAIN DE LA VISITE DE BOUTEFLIKA
Les familles des victimes indignées

La caravane est passée, le cauchemar revient. Durant les quelques minutes qu’a duré le passage du cortège présidentiel, les victimes des deux bombes du Palais du gouvernement et du commissariat de Bab-Ezzouar, hospitalisées au CHU Mustapha- Pacha, ont failli retrouver leur statut de citoyen, tellement le sourire hypocrite des responsables de l’hôpital et de celui des responsables de l’Etat, a ramené de l’assurance dans ces chambres d’hôpital. Suite...


SELON NOUREDDINE-YAZID ZERHOUNI
La thèse d'attentats kamikazes remise en cause

Des révélations d’une extrême importance ont été communiquées hier en marge de la visite de Bouteflika à Constantine par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales à propos des terribles attentats terroristes qui ont secoué la capitale mercredi dernier. Selon Noureddine-Yazid Zerhouni, la thèse d’attentats kamikazes pourrait être remise en cause après la découverte parmi les débris d’un des véhicules ayant servi au transport des engins explosifs d’un dispositif à télécommande. Suite...


VISITE DE BOUTEFLIKA A CONSTANTINE
"J'ai constaté le relâchement sur le plan sécuritaire"

L’attente a failli être vaine. Bouteflika qui a renoué hier avec un exercice qu’il affectionne tant en redécouvrant les plaisirs des bains de foule non sans contrarier sa garde rapprochée qui a eu du mal à coordonner ses pas devant les va-et-vient du président, sous une pluie abondante par intermittence, n’a presque pas soufflé un mot, là où il était attendu le plus. Et en dépit des signes de fatigue apparents sur son visage, il n’a guère lésiné sur l’effort physique lors de ses deux bains de foule au centre-ville de Constantine et à Aïn Smara, vraisemblablement, à dessein d’attester de son «bon état de santé». Suite...


ABOUDJERRA SOLTANI AU FORUM DE LA CHAINE I
"La pauvreté ne justifie pas le terrorisme mais le nourrit"

Intervenant hier sur les ondes de la Chaîne I, le président du Mouvement de la société pour la paix, Aboudjerra Soltani, tout en appelant à la vigilance, a souligné que «la pauvreté, l’injustice sociale, les bidonvilles et les abus ne justifient pas le terrorisme mais ils restent des facteurs qui le nourrissent». Aboudjerra Soltani a reconnu «le relâchement dans le dispositif sécuritaire et la baisse de vigilance». Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site