Samedi 02 juin 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Culture
JEAN-CLAUDE BRIALY EST MORT
L'éternel dandy ne sourira plus à la caméra

L’acteur français Jean-Claude Brialy est décédé, mercredi soir, à son domicile parisien à l’âge de 74 ans après une longue maladie. Il a été pendant très longtemps considéré comme l'incarnation même du jeune premier, en particulier par les cinéastes de la nouvelle vague. Avec le temps, il devint une figure mondaine incontournable. Sa carrière est marquée par des collaborations avec des réalisateurs prestigieux, de Claude Chabrol à Luis Bunuel, de François Truffaut à Jean-Luc Godard, en passant par Louis Malle, Ettore Scola ou Roberto Rossellini. Suite...


INTERVIEW/DJAMEL BENDEDDOUCHE, REALISATEUR
“Pour démarrer le film Arezki l’indigène, j’ai dû vendre ma maison !”

Accosté sur le plateau du tournage de son sixième long métrage en tamazight, Arezki l’indigène, le réalisateur Djamel Bendeddouche n’a pas hésité à confier aux lecteurs du Soir d’Algérie les péripéties de son héros sous les chênes majestueux et ancestraux de la forêt de Yakouren. Pour Djamel Bendeddouche, il s’agit de mettre en mouvement une histoire qui s’est dessinée durant vingt-cinq années dans son esprit. C’est aussi et surtout un hommage qu’il a voulu rendre à travers Arezki l’indigène, une œuvre qui retrace un pan de l’histoire coloniale. Suite...


"La Porte ouverte", spectacle d'Isabel Bayon et Miguel Poveda à la salle Ibn Zeydoun

Ce soir, ne ratez pas le spectacle de danse “la Porte ouverte” présenté, dès 19h30, par la danseuse et chorégraphe Isabel Bayon accompagnée au chant par Miguel Poveda, à la salle Ibn Zeydoun-OREF. Cette soirée conçue par l’institut Cervantès d’Alger et l’ambassade d’Espagne s’inscrit dans le cadre de la manifestation “Alger, capitale de la culture arabe”. Suite...


MILA
Hommage à Cheikh El Hadj Fergani, une légende adulée du malouf

Sous le haut patronage du wali de Mila et à l’initiative de la Direction de la culture et dans le cadre de l’événement “Alger, capitale de la culture arabe”, la maison de la culture a abrité les 27, 28 et 29 mai un événement exceptionnellement émotionnel et une animation très particulière où ravivement de la mémoire individuelle et collective, profonds souvenirs, reconnaissance vivement et chaleureusement exprimée étaient de mise pour saluer et rendre hommage à un talent phénoménal d’un maître incontesté et incontestable, un géant inégalé et inégalable dans son genre, il s’agit bien sûr du cheikh El Hadj Mohamed Tahar Fergani qui vient tout récemment de célébrer ses 79 ans, dont plus de 60 consacrés à cette musique ancestrale du terroir constantinois qu’est la musique andalouse malouf qu’il a tellement bien apprivoisée, initiée, innovée, rénovée jusqu’à en faire un cachet spécifique et purement personnel, s’appuyant sur des intonations de voix et des envolées lyriques inimitables. Suite...


PRESENTATION DE LA PIECE “LE FLEUVE DETOURNE” AU TNA
Mimouni sur les planches

La pièce Le fleuve détournéa été présentée, cette semaine, au Théâtre national algérien (TNA) Mahieddine-Bachtarzi. Adaptée par Omar Fetmouche d’après le roman éponyme de Rachid Mimouni et mise en scène par Hamida Aït El Hadj, cette œuvre théâtrale fait partie de celles qui secouent la mémoire et mettent à nu la cruauté et l'imposture, la cupidité et l’opportunisme de l’homme. La pièce aborde l’histoire de Mohand Larbi Nath Mezghan (Mourad Khan). Suite...


  Éxclusif : HADJERES AU “SOIR D’ALGERIE”

«Réhabiliter ensemble la fonction noble du politique, la construction de solutions de paix et de mieux-être, acceptables et vivables pour la majorité»

Télécharger la version PDF

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site