Actualités : CONTRAIREMENT A 2002
Le PT prendra part aux élections locales


A peine, les conclusions des législatives tirées, le Parti des travailleurs pense déjà aux préparatifs des élections locales. Contrairement à 2002, la formation de Louisa Hanoune ne se contentera pas de participer aux élections des Assemblées populaires de wilaya (APW), mais présentera également des candidats aux élections des Assemblées populaires communales (APC).
Le conseil national du parti se tiendra dans quinze jours. Il aura pour mission de définir les critères d'établissement des listes électorales selon des critères clairement établis. “Seuls les critères de compétence, d'ancienneté et de discipline détermineront le choix des candidats”, a indiqué Louisa Hanoune qui a également révélé que “le parti discutera également, durant ces travaux, de la stratégie de la campagne politique du PT pour les prochaines échéances électorales”. Louisa Hanoune, qui animait hier une conférence de presse à l’issue de la session extraordinaire du comité central de son parti, a fait savoir que ce choix était dicté par la nécessité de “conforter la place du parti”. Toujours dans cet objectif, le parti compte “renforcer l'appareil central au regard de l'importance de la place acquise au lendemain des dernières législatives”. A ce sujet, la SG du Parti des travailleurs a réitéré des positions déjà affirmées, au sujet de la loi électorale, appelant à l'instauration d'un mode de vote à la proportionnelle intégrale nationale et la nécessité de supprimer la commission politique nationale pour la surveillance des élections à défaut de l'intégrer à l'administration centrale.
N. I.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable