Périscoop : “UN ISOLOIR, POUR QUOI FAIRE ?”

L’annonce des candidatures des députés du FNA et du RCD au poste de président de l’Assemblée nationale (APN) semble avoir faussé la démarche jusque-là arrêtée par les organisateurs en charge de l’opération d’installation de la composante de la nouvelle Assemblée nationale. Ainsi, pour départager les trois candidats en lice (FNA, RCD) et Abdelaziz Ziari, le recours au vote à bulletins secrets constituait un passage obligé. Or, il semblerait que cette hypothèse n’était pas prévue puisque les organisateurs du “scrutin” n’avaient pas prévu d’isoloir pour les “parlementaires électeurs”.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable