jeudi 8 novembre 2007
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Le Soir des Livres
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
Entre livre et lecture publique (5 et fin)
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Les pouvoirs publics ne mèneront aucune politique de promotion de la lecture publique. Il aurait fallu pour cela qu’ils aient une grande ambition pour l’Algérie, un grand sens de la justice sociale pour corriger les inégalités sociales et culturelles, maintenir le souffle populaire de la guerre d’indépendance, laisser au peuple algérien le mérite de la victoire anti-coloniale. Suite...


Désorientation dans la salle des pas perdus

Les citoyens voulant assister hier aux différentes audiences programmées lors de la session criminelle, au tribunal d’Alger, étaient carrément désorientés, en pleine salle des pas perdus. Et pour cause,l’administration de la cour a retiré de son tableau de bord les fiches où sont indiquées les informations détaillées sur chaque affaire. Celles-ci sont remplacées par une liste portant uniquement les noms des personnes à comparaître. Ase demander pourquoi cette désorientation. Suite...


Le satisfecit de Rahmani

Du côté du département de Chérif Rahmani, on se frotte les mains. Et pour cause, la participation de personnalités internationalement connues, telles que Hubert Auriol, ancien champion du monde et organisateur du Paris Dakar 1978,ou Gérard Holtz, célèbre animateur sportif français, au raid touristique à deux roues à travers quelques pôles sahariens, ne manquera pas de générer un impact positif certain. Suite...


Black-out à l’USTHB

Il devient très dangereux de circuler dans le campus de l’USTHB à la tombée de la nuit. Une situation due à l’absence d’éclairage public qui oblige les étudiants à se munir de lampes de poche. Ces derniers redoutent les agressions mais aussi les sangliers qui pullulent dans l’enceinte de l’université de Bab-Ezzouar. Suite...


LES LISTES DU WALI

Le wali de Tlemcen aura finalement eu le dernier mot ! Ce sont, en effet, les listes électorales concoctées par l’administration qui ont été rendues publiques hier, celles élaborées par les mouhafadhas du FLN ayant été rejetées. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site