mercredi 09 janvier 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

         Régions
CITÉ DES 641-LOGEMENTS À SKIKDA
Inaugurée par le président en 2003, elle est toujours sans gaz !

La cité des 641-Logements, implantée entre les cités des 500, 700 et Aïssa- Boukerma, est l’une des plus récentes à Skikda. Son inauguration par le président de la République en juillet 2003 ne lui a pas épargné d’être dépourvue des commodités nécessaires à une vie décente. De passage sur la double voie qui sépare les habitations, on a déjà une idée précise sur la situation : les bâtiments présentent des fissurations qui s’étendent de haut en bas, ce qui expose les habitants à un danger imminent. Suite...


GUELMA
Les citoyens bloquent la RN102

Les habitants de la mechta Sellaoua, relevant de la commune de Tamlouka, 60 km du chef-lieu de Guelma, sont montés au créneau et ont bloqué la RN102 reliant Guelma à la wilaya d’Oum El-Bouaghi pour crier leur colère et demander aux autorités locales de s’intéresser à leur contrée oubliée. Suite...


DEVANT LE RETARD DANS LEUR DISTRIBUTION
Des logements sociaux squattés par 41 familles à Saïda

Depuis samedi dernier, Saïda connaît une tension qui risque de dégénérer si la crise n’est pas désamorcée au plus vite par les décideurs locaux. Sur les 500 logements sociaux réalisés récemment, 33 ont été squattés par des familles de la cité Daoud-Moussa avec en plus 8 autres au niveau de Haï Zitoun. Selon une source policière, l’ordre d’évacuer ces familles des lieux est attendu dans les prochaines heures. Suite...


TIZI-OUZOU
Semaine du figuier et des arts traditionnels

Le figuier, la figue et les arts traditionnels retiendront l’intérêt du public tizi-ouzien du 10 au 16 janvier. Une heureuse initiative de l’Association des anciens scouts et amis des scouts de Tizi-Ouzou en collaboration avec l’APC de Tizi ouzou, la direction de la culture, la DPME et un grand nombre d’associations. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS
Organisation de la 3e journée de diabétologie

L’EPSP (Etablissement public de la santé de proximité) de Sidi-Bel-Abbès organise demain 10 janvier 2008 la 3e journée de diabétologie au niveau de l’Itma. Cette importante manifestation médicale, qui regroupera les médecins des EPSP et des EPH (Etablissement public hospitalier) de la wilaya, a été organisée sous le haut patronage du ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme hospitalière et du wali de Sidi-Bel-Abbès. Suite...


SAÏDA
Les enseignants en grève de trois jours

Dans un communiqué dûment signé par la section syndicale UGTA du CEM Alla-Latifa l’ensemble des professeurs ont décidé de recourir à une grève de trois jours qui a déjà commencé dimanche dernier. Ce communiqué est suivi d’une pétition adressée aux instances locales de l’Ugta et au directeur de wilaya de l’éducation. Parmi les griefs mentionnés dans le document dont nous avons reçu une copie, figurent le manque de respect du directeur envers les enseignants, le harcèlement moral, l’abus d’autorité et la suppression des cours de soutien au sein de l’établissement. Suite...


RETARD DANS LA PERCEPTION DES PENSIONS A BOUIRA
Les victimes du terrorisme tirent la sonnette d'alarme

Lundi dernier, des dizaines de personnes affiliées à l’Organisation des victimes du terrorisme et ayants droit (Onvitad) se sont déplacées au siège du cabinet du wali pour dénoncer le retard dans la perception des pensions. Suite...


UNIVERSITÉ DE BÉJAÏA
Colère et indignation du P/APW

Devant le malaise qui secoue l’université Abderrahmane-Mira, où 30.000 étudiants observent une grève depuis plusieurs semaines, le président de l’APW de Béjaïa est sorti de sa réserve en interpellant par le biais d’une correspondance, le premier responsable du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour lui faire part de sa déception quant au traitement de la crise. Suite...


ÉCOLE CORANIQUE DE AÏN-EL-ARBA DE AÏN-TÉMOUCHENT
"C'est le fonds qui manque le plus"

Lancés depuis trois mois, les travaux de restauration et de confortement de l’école coranique de Aïn-El- Arba connaissent ces jours-ci, une lenteur latente en raison du nerf de la guerre qu’est l’argent. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site