Mercredi 30 janvier 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
Les objectifs d'AT

Selon des indiscrétions, le nouveau patron d’Algérie Télécom s’est fixé trois principaux objectifs dans sa feuille de route pour l’année2008. Il s’agit d’atteindre l’objectif de 450 000 nouveaux raccordements pour le téléphone fixe,l’amélioration de la VRD en l’espace de 48 heures et le recouvrement de toutes les créances. Dans l’entourage de M. Djaziri, on évoque la fin prochaine du phénomène de résiliation de lignes. Suite...


CAFOUILLAGE AU CONTRÔLE TECHNIQUE

En plus de subir des heures d’attente pour le contrôle technique de leurs véhicules, certains usagers ont eu, aussi, droit à des mésaventures. C’est le cas au centre de contrôle technique de l’Appreval. Des fiches techniques et des cartes grises ont été dispatchées au hasard entre automobilistes. Une course-poursuite s’en est suivie des heures durant pour que chacun puisse récupérer ses papiers. Suite...


Les sanctions de Berraf

On apprend que M. Berraf, président du COA, vient de suspendre Raouraoua Mohamed et le docteur Bouabdellah du bureau, au motif d’absences injustifiées. Tout le monde sait que ces deux personnes sont démissionnaires du bureau du COA pour dénoncer «la gestion de Berraf». D’un autre côté, et en vue des statuts du COA, il ne pouvait les suspendre sans passer par l’aval du conseil exécutif. Suite...


Ça se passe comme ça chez les tennismen

Lors d’une cérémonie organisée en l’honneur du tennisman Lamine Ouahab,c’est le professeur Djennas, président de la FAT,qui s’est empressé de lui remettre le trophée. Or, tout le monde sait que c’est ce même professeur Djennas qui avait recommandé au ministre Guidoum de radier à vie Lamine Ouahab. Suite...


ENCORE UN RATAGE !

Après Renault, qui a choisi d’installer son usine à Tanger, au nord du Maroc, c’est au tour de Latécoère, le principal sous-traitant d’Airbus, de détourner les yeux de l’Algérie en vue de la délocalisation de son usine toulousaine vers le Maghreb. Cette fois, ce sont les Tunisiens qui ont réussi à attirer ce conséquent investissement créateur, dit-on, d’un millier d’emplois. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site