lundi 11 fevrier 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Mobile
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
Ingérences et ambition nationale (1)
Par Mohamed Bouhamidi
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Vous avez lu comme moi les déclarations de l’ambassadeur de la Grande-Bretagne et certainement quelques extraits des débats organisés à Londres sur notre pays. Le même jour ou presque notre presse rapporte le refus argentin de se soumettre (il n’existe pas d’autre mot pour désigner ce fait) à un audit du FMI. Bref, l’Etat argentin pose crûment aux dirigeants du FMI la question de savoir qui ils sont, de quoi ils se réclament et au nom de quel droit ou de quelle haute conscience universelle ils se prévalent pour les auditer. Suite...


Bouteflika à Hassi-Messaoud

Le président Bouteflika se rendra le 24 février prochain à Hassi-Messaoud pour la commémoration de l’anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, annoncent des sources informées. Une équipe du protocole présidentiel se trouverait, déjà,dans la capitale pétrolière afin de préparer ce rendez-vous, ajoutent nos sources. Suite...


Les pressions d'Aït Ahmed

Le patron du FFS, qui vit en exil à Lausanne, aurait multiplié ces derniers jours les contacts avec M. M. Mehri et Hamrouche, en vue de passer «à la seconde phase» de leur déclaration commune rendue publique il y a quelques mois. Hocine Aït Ahmed aurait annoncé à ses interlocuteurs qu’à défaut, il ferait cavalier seul en convoquant une conférence de presse à Paris. C’est ce que révèlent des sources dignes de foi en précisant que Abdelhamid Mehri aurait jusque-là, réussi à dissuader le président du FFS de faire des sorties médiatiques. Suite...


REFUS CATÉGORIQUE

Les services du ministère de la Solidarité nationale ont une bien étrange notion des relations avec les prestataires de services. Voilà près d’un an et demi qu’un établissement hôtelier situé à Chéraga tente de récupérer la somme de 20 millions de centimes, représentant les frais d’hébergement et de restauration d’une cinquantaine de fonctionnaires du département de Djamel Ould Abbès. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site