Culture : FATIHA RAHOU EXPOSE AU CENTRE CULTUREL ALGÉRIEN DE PARIS
Une vision fugitive dans tous ses éclats


Correspondance particulière
C'est devant un parterre d'invités, de journalistes et de curieux que la salle des expositions du Centre culturel algérien de Paris a abrité, mercredi dernier, le vernissage de l'exposition de peinture sur verre de l’artiste peintre Fatiha Rahou. Près d'une vingtaine de tableaux ont été exposés à cet effet. Une exposition qui a débuté le 4 février dernier et se poursuivra jusqu'au 23 du même mois.
Fatiha Rahou, qui a fait une brève allocution concernant ses œuvres, n'est pas à sa première exposition, puisqu’elle a déjà participé beaucoup d’autres tant personnelles que collectives et ce, depuis les années 1980. Ses débuts remontent à l'année 1980 où elle a participé avec ses expos personnelles avec l'association de solidarité franco-arabe de Paris et la fondation Graziani-Ajaccio en passant par l'exposition collective, notamment celle de1992 intitulée «Paroles de femmes d'Afrique et d'ailleurs», à celle des «Enfants de l'immigration» et «Au art et vin» à Issy-les- Moulineaux. A ce propos, M. Graziani indiquera que l’œuvre de Fatiha Rahou «restitue la vision fugitive dans tout l'éclat de ses combinaisons élémentaires comme l'avaient voulu les artistes des vitraux gothiques et les peintres instinctifs».
Mohamed Djadi

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable