Actualités : AÏN-TÉMOUCHENT
Les lycées paralysés


Le mot d’ordre de grève décidé par l’intersyndicale des syndicats autonomes de la Fonction publique a été largement suivi dans les 16 établissements secondaires que compte la wilaya de Aïn- Témouchent. Pour le premier jour de ce débrayage de trois jours, le taux de suivi a dépassé les 90%, déclarent les professeurs affiliés au Cnapest, de même que pour le second jour où certains PES réticents le premier jour ont quand même rallié le mouvement de grève.
Hormis les vacataires qui ont assuré d’une manière régulière les cours ou de quelques professeurs non affiliés au Cnapest, la quasi-totalité des lycées et technicums ont été désertés par les lycéens qui se sont habitués aux grèves de leurs professeurs. Quant aux autres syndicats du secteur public, on estime que le taux de suivi est très faible pour ne pas dire nul du fait qu’ils ne sont pas bien implantés dans les autres secteurs, ou parce que les fonctionnaires n’ont pas jugé utile de répondre favorablement à cette grève de protestation à laquelle a appelé l’intersyndicale.
S. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable