Régions : SKIKDA
Rencontre sur la restructuration du pôle universitaire


Restructuration de l’université du 20-Août-1955, mise en relief des différents projets de recherche, échanges académiques avec d’autres pôles nationaux et internationaux et de publications universitaires, coordination entre les volets pédagogiques et les œuvres universitaires, lancement de chantiers de construction d’un montant de 31 milliards de centimes. Tels sont les points abordés lors d’une conférence de presse, animée par le recteur, samedi dernier, au siège du rectorat.

En présence du staff rectoral et doyennal, la rencontre presse-université a été motivée par deux sujets. Le premier est lié à la série d’articles parus dans la presse au sujet du «conflit» entre le CNES et la direction de l’université. Une tension alimentée par le problème des dix logements, situés dans la commune de Hadaiek, en face de l’ancien stade. Selon le communiqué du CNES, sanctionnant l’assemblée générale tenue le 15 janvier, les enseignants du supérieur refusent de transformer ces logements en logements collectifs. Ils exigent de se conformer aux travaux de la commission du logement et de cibler les véritables bénéficiaires. Concernant ladite commission, les signataires de la missive demandent sa réactivation pour qu’elle puisse procéder à l’attribution desdits logements dans les délais réglementaires. La mise au point de l’administration universitaire trouve son fondement dans l’envoi d’une correspondance de la chefferie du gouvernement au wali de Skikda. Elle stipule que les dix logements de Hadaiek, destinés au corps enseignant, ont un caractère incessible (fonction), «une décision d’attribution qui accompagne tous les quotas de logements» nous dira un membre du CNES. Selon l’annonce faite par le recteur, ces logements vont héberger… 67 enseignants ! «Comme vous le savez, le corps enseignant est constitué en majorité de femmes, nous avons jugé utile de les regrouper au sein d’une même unité du fait de la difficulté pour elles de louer», dira le vice-recteur chargé de la pédagogie. Au total, ce sont 57 autres logements au profit des enseignants qui vont être distribués dans les plus brefs délais, 50 de type participatif et 7 de fonction récupérés suite à la mutation de quelques enseignants. Le deuxième motif est la restructuration de l’université en 5 facultés au lieu des 3 existantes. Conformément au décret exécutif du 5 janvier 2008 paru au Journal officiel du 8 janvier, «le nombre et la vocation des facultés composant l’université de Skikda sont fixés comme suit : faculté des sciences, faculté des sciences de l’ingénieur, faculté des sciences économiques et sciences de gestion, faculté de droit et faculté des sciences sociales et sciences humaines». Un bonus pour le pôle académique. A vrai dire, c’est l’éclatement de deux anciennes facultés qui est constaté : la faculté des sciences et sciences de l’ingénieur et la faculté de droit et des sciences humaines. Une commission a été installée à cet effet et elle a pour mission d’étudier la bonne mise œuvre de cet acquis à travers la disponibilité de divers équipements. Parmi eux, il conviendrait de citer la création de nouveaux départements, le redéploiement du personnel administratif et de l’encadrement pédagogique, la dotation en équipements nécessaires et la localisation des deux nouvelles facultés. Des données qui seront matérialisées consécutivement à l’aval du conseil supérieur scientifique ; la séance de travail y afférente se tiendra incessamment. Au menu de cette rencontre, les différents chantiers de construction et d’aménagement de l’intérieur de l’université pour un montant de 31 milliards de centimes. Les plus importants sont le dédoublement des voies menant au siège du rectorat et celle des trois campus, Hadaiek I, II et III, l’aménagement des espaces verts, la construction d’un mur de clôture et autres travaux visant l’embellissement du pôle du savoir dans les différents facultés et départements. Dans le cadre d’une autre opération, la construction de 5 laboratoires de recherche, qui seront baptisés en fonction des recherches qui y seront effectuées, le projet de 4 000 places pédagogiques réparties à travers les différents sites de l’université et la construction d’un département d’agroalimentaire et de biologie au sein de l’ancienne ferme. Cette dernière sera réhabilitée pour la circonstance, et ses habitants évacués vers des logements situés au lotissement la Briqueterie. L’organisation de séminaires portant sur des thèmes divers a retrouvé, ces derniers temps, ses lettres de noblesse. On annonce, pour cette année, la tenue de cinq conférences internationales et quatorze nationales dans l’enceinte de l’université du 20- Août-1955. Il conviendrait de citer celle qui se tiendra avec l’Entreprise portuaire de Skikda portant sur le code maritime. En matière d’échanges entre universités, il y a eu la signature de deux conventions avec le centre de recherches égyptien El Kaoumi et l’université d’Amman. Deux autres seront paraphées avec les universités de Swensea, Grande-Bretagne, et Dahok, au Kurdistan irakien. Concernant la relation presse-université, le recteur compte initier un cycle de rencontres mensuelles afin de médiatiser les moindres relents d’évolution qu’enregistre l’université du 20-Août-1955. «Communiquer et pas uniquement réagir», semble la devise de demain.
Zaïd Zoheïr

INCENDIE DANS LA ZONE INDUSTRIELLE
Des dégâts matériels enregistrés

Un incendie s’est déclaré dimanche en fin de journée à la zone industrielle de Skikda. Des équipements d’usure et des filtres ont été la proie des flammes. Aucun dégât matériel n’a été déploré. C’est un hangar d’un constructeur travaillant pour le compte d’un groupement algéro-espagnol qui a pris feu. Le groupement en question est chargé de la réalisation d’une unité de dessalement de 1 000 m3/jour. Les éléments de la Protection civile et les forces d’intervention rapide ont mis trois heures pour circonscrire l’incendie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du sinistre.
Z. Z.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable