jeudi 21 fevrier 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
Polémique
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
Castro par Marquez
Par Mohamed Bouhamidi
mbouhamidi2001@yahoo.fr

D’un texte de Marquez sur Castro publié ce février 2008, trop long pour cet espace, je vous ai choisi ce passage qui éclaire quelques facettes du vieux révolutionnaire : «(...) Son aide suprême est sa mémoire et il l’utilise, jusqu’à en abuser, pour soutenir des discours ou des conversations privées avec un raisonnement implacable et des opérations arithmétiques d’une rapidité incroyable. Il a un besoin incessant d’informations, bien mastiquées et bien digérées. Suite...


Assemblée générale ou tribunal ?

L’assemblée générale de la Chambre nationale d’agriculture,qui s’est achevée hier, s’est transformée en un véritable tribunal pour juger la presse. La quasi-totalité des intervenants, dont Mohamed Chérif Ould Hocine, ont reproché aux médias de faire état des multiples scandales dans le secteur de Saïd Barkat. Suite...


L'aveu de Barkat

Saïd Barkat a déclaré hier que l’importation de 100 000 tonnes de pommes de terre, durant les mois de septembre et octobre 2007, n’était «finalement pas nécessaire». Cela voudrait donc dire que le président de la République a signé une ordonnance pour permettre à des importateurs de bénéficier de l’exonération des droits et taxes imposés à ce produit. Suite...


Des élus triés sur le volet

A l’occasion de la réunion de ses élus, aujourd’hui à Blida, le FLN en a chargé trois locaux, un par région, pour lire la désormais rituelle motion exhortant Bouteflika à réviser la Constitution afin de se présenter pour un troisième mandat. C’est ce que rapportent des sources proches de ce parti en précisant que c’est Abdelaziz Belkhadem en personne qui a choisi les trois «représentants de la base». Suite...


LES APC S'ENRICHISSENT

L’Etat aurait décidé, selon des sources proches du département de Daho Ould Kablia, de desserrer l’étau sur les collectivités locales en matière d’opérations financières. Les APC, qui se plaignaient du manque des contributions de l’Etat en l’absence de fiscalité locale, auront de quoi subvenir à leurs besoins. Une mesure qui sera, certainement, accueillie avec soulagement par les nouveaux P/APC ! Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site