lundi 03 mars 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
La sous-traitance de la terreur
Par Mohamed Bouhamidi
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Avant-hier, samedi, un grand quotidien national a publié un article, affirmant que les éditeurs et intellectuels arabes boycottent le Salon du livre de Paris sur injonction de leurs Etats et en suivant les sirènes des islamistes. Cet article ouvre largement les guillemets pour défendre la nouvelle thèse des organisateurs de ce Salon : y est invitée la littérature israélienne pas l’Etat israélien et le boycott n’est qu’une expression de l’antisémitisme, un pas dangereux vers l’autodafé et un refus de reconnaître les mérites de la gauche littéraire israélienne qui ferait tant pour la paix. Suite...


Contre vents et marées

Alors que le mandat de son Comité de participation (CP) n’expire que dans quatre mois, la direction générale d’un hôtel de la capitale, qui se trouve depuis quelques jours sous les feux de la rampe, a décidé contre vents et marées la tenue d’une assemblée générale portant le renouvellement du CP. Des sources très au fait du sujet ajoutent que l’opération de renouvellement, qui a eu lieu en ce début de semaine, serait liée à une affaire de gestion interne à l’établissement. Suite...


La méthode Benabdallah

Le nouveau P-dg d’Air Algérie semble vouloir imposer sa méthode de travail au sein de la compagnie nationale. Ainsi, une des premières actions de Wahid Bouabdallah a été de transmettre une lettre à l’ensemble des cadres dans laquelle il les encourage à participer à la «redynamisation» d’Air Algérie. Par contre, ses relations avec le partenaire social pourraient bien être tendues. En effet, Bouabdallah avait affirmé, jeudi dernier, «le syndicat est moi» à un groupe de bagagistes qui observaient un arrêt de travail à l’aéroport d’Alger. Suite...


A qui appartient cet hôtel ?

Quel est cet Algérien qui construit un hôtel 5 étoiles à Dubaï ? Tel est la question que se posent tous les Algériens qui débarquent dans cette ville et qui apprennent sur place que cet édifice en construction appartient à un de leurs compatriotes. Les supputations vont bon train et chacun pense connaître le propriétaire en le classant soit dans le monde politique, soit dans le monde des affaires. Mais la majorité tend à penser au premier. Suite...


QUAND BOUTEFLIKA SECOUE AMAR TOU

«Tes hôpitaux ne valent absolument rien du tout !» C’est Bouteflika qui parle et interpelle ainsi le ministre de la Santé lors du dernier Conseil des ministres, avons-nous appris de bonne source. Et avant même d’avoir une réponse, Bouteflika interrompt sèchement Amar Tou. «Non, non ! y a rien à dire. La médiocrité dans les hôpitaux est manifeste dès l’accueil déjà !» Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site