samedi 17 mai 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
BAZOOKA
ADIEU PALESTINE ?
PAR MOHAMED BOUHAMIDI
mbouhamidi2001@yahoo.fr

Ceux parmi nos dirigeants dans le pouvoir ou parmi l’opposition devraient sérieusement se souvenir que Kouchner a mené une campagne inlassable contre «l’anti-américanisme », que l’agression et l’occupation contre l’Irak avaient fait naître timidement et brièvement dans une petite partie de l’opinion française. Le coup, bien sûr, était porté aussi contre Jacques Chirac qui avait refusé de suivre les Anglo-Américains dans leurs mensonges et dans l’exécution d’un plan qui servait essentiellement les intérêts d’Israël à côté d’autres facteurs. Suite...


Ecolo dites-vous ?

Les Allemands, champions de la protection de l’environnement, semblent perdre leur âme écolo dès qu’ils sortent de leurs frontières. En effet, une entreprise germanique, qui a repris une unité de production de matériaux de construction dans l’Oranie, emballe ses produits dans des sacs en plastique hautement nocifs. Ce sont près de 20 000 sacs de ce genre qui sont mis sur le marché quotidiennement. Suite...


Haïchour sacrifié ?

Le département de Boudjemaâ Haïchour est-il voué à faire les frais du prochain remaniement gouvernemental ?C’est, à en croire les rumeurs persistantes dans les milieux initiés, l’option que semble avoir prise le chef de l’Etat. Bouteflika privilégierait, en effet, la création d’un nouvel organisme, une sorte de«super ARPT», pour chapeauter le secteur, au maintien d’un ministère consacré à ce secteur. Suite...


Revirement

Un ex-ministre du Tourisme, actuellement député FLN d’une wilaya du centre, clame haut et fort qu’il n’y aura pas de révision de la Constitution et encore moins de troisième mandat pour Bouteflika. Ceux qui ont été approchés par ce responsable du mouvement de redressement du FLN ne comprennent pas les raisons de son revirement. Suite...


LES DOLLARS DU PARTENARIAT

Encouragée en décembre 2007 par les pouvoirs publics à s’associer à un partenaire australien pour l’exploitation d’une mine d’or dans la région du Hoggar, Sonatrach fait face au «peu d’empressement» du partenaire australien à engager les sept millions de dollars qui constituent sa quote-part dans le projet. Le hic est que, murmure-t-on dans les milieux initiés, les dirigeants de Sonatrach doivent faire face à certaines pressions politiques afin de les amener à avancer cette somme en lieu et place des Australiens. Ce que, dit-on, les responsables de la compagnie nationale refusent de faire. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site