Vox populi : L’ÉDITO D’UN LECTEUR
La face cachée de l’UPM


Oui, mille fois oui, il faut prôner l’ouverture et les relations vers les autres si on veut progresser, mais qu’on ne vienne pas, cependant, nous faire croire que la véritable prétention de Sarkozy et de l’UE dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (UPM) est d’aider le Sud à se développer.
Que ceux qui y croient mordicus veuillent bien nous expliquer alors pourquoi, par exemple, refuse-t-on de considérer l'intégration du Maroc et mettre en attente la Turquie pour de soi-disant raisons géophysiques de civilisation et de valeurs, alors que, parallèlement, l'UE continue d’intégrer les pays de l'Est à un rythme soutenu. Ne seraient-ce pas plutôt, entre autres raisons, les débouchés commerciaux et le contrôle des ressources des matières premières dont l’Europe a tant besoin pour se constituer une réserve énergétique européenne, de juguler les flux démographiques et d’imposer Israël comme un pion incontournable qui motivent la création de l’UPM ?
M. Benrebia

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable