Sports : L’APC HONORE LE CMB THÉNIA POUR SON ACCESSION EN RÉGIONALE UNE
El Hamra, la bonne graine donnera des fruits si…


Première en championnat minimes, seconde dans celui des cadets, première en juniors et championne en seniors avec à la clé l’accession en régionale une. «Toutes les catégories du Chabab Mouloudia Baladiat Thénia (CMBT) sont à féliciter», diront sûrement les supporters des Rouge et Blanc. Rares sont, en effet, les équipes établies au niveau régional (Boumerdès) ou même au niveau national qui peuvent se targuer d’un bilan aussi étoffé en une saison.
«El Hamra», chère aux jeunes Menervillois, l’a désormais inscrit dans son palmarès de la saison footballistique 2007/2008. Nous avons toujours soutenu que la ville de Thénia recèle, dans tous les domaines, des potentialités avérées. Elles ne demandent qu’à s’épanouir. Pour peu que les autorités montrent de l’intérêt notamment en direction des jeunes, les résultats positifs suivront immanquablement. «Nous persévérerons dans nos efforts pour une accession à un palier supérieur si la stabilité de l’encadrement technique et administratif est consacrée. Cela, bien entendu, va avec l’aide financière conséquente qui nous sera accordée», dit le capitaine de l’équipe, Bahria Ferhat. Ce dernier accompagné de ses coéquipiers, de l’entraîneur Ferhat et du président du CMBT, Mezali Allel, ont été félicités et honorés, jeudi dernier, au cours d’une réception conviviale organisée au siège de l’APC, par les responsables de la commune de Thénia, à leur tête le président Halouane Saïd. En cette occasion, le président de la ligue de football de la wilaya de Boumerdès a remis la coupe et le titre officiel de champion de la régionale une et ce, en présence de l’équipe et des dirigeants. «Ce titre remporté à la force des jarrets de vos joueurs, vous l’avez entièrement mérité», déclare le premier responsable de l’instance footballistique de wilaya. M. Halouane, qui était entouré de son vice-président, Saboundji Rabah, des élus locaux, du chef de la daïra de Thénia et des autorités de la même circonscription, n’a pas caché sa satisfaction. Au nom des citoyens de la municipalité, il a chaudement félicité les vainqueurs. Ces derniers ont terminé, selon les statistiques que nous a fournies l’entraîneur Ferhat, en tête de leur groupe avec 20 matchs gagnés, 8 matchs nuls obtenus et seulement 2 défaites concédées. Le président Mezali, salue les efforts du P/APC, qui, par le biais de ses contacts, a ramené des sponsors qui ont participé à renflouer, en partie les caisses du CMBT. M. Mezali ne cache pas néanmoins ses inquiétudes pour la saison à venir. «Nous traînons une créance de 150 millions de centimes qu’il faudrait régler. Par ailleurs, nous avons reçu beaucoup de promesses qui ne seront concrétisées que d’ici janvier 2009. Or, nous avons besoin d’argent pour entamer la saison», nous confie-t-il. De l’avis des joueurs et de leur entraîneur, il est impératif de renforcer l’équipe par 4 ou 5 joueurs afin d’assurer le maintien. Côté budget, le président du CMBT reste lucide. «Un milliard est nécessaire pour le maintien», dira-t-il. «Votre ambition s’est-elle subitement tempérée ?», l’avions-nous interrogé. «Non, mais jouer l’accession est une affaire de budget consistant», répondra-t-il. Il estime qu’avec un milliard et demi, «cet objectif est réalisable». Avis aux sponsors donc. Ces derniers doivent savoir que le pari sur le CMBT est une mise gagnante d’autant plus que ce club repose sur un potentiel humain intéressant. Il existe dans la localité une école de foot et les résultats des catégories dites secondaires parlent d’euxmêmes. En outre, la ville est dotée d’un stade recouvert d’un tartan de 4e génération que lui envieraient bien des équipes de haut niveau. Le CMBT charrie également une longue histoire dans le domaine de la compétition. Il est l’héritier du Sporting Club Ménervillois (SCM) créé en 1910. Celui-ci deviendra après l’Indépendance, l’Espérance Sportive de Thénia (EST). Lors des réformes sportives des années 1970, l’EST devient le CMBT. Le CMBT enregistre régulièrement des résultats positifs lors des compétitions nationales de haut niveau particulièrement dans les arts martiaux. Par ailleurs, il a toujours été le repère de la jeunesse locale durant la décennie noire. Le commun des supporters, modéré, décrétera sans aucun doute qu’El Hamra s’impose d’année en année comme le club-phare du centre de la wilaya de Boumerdès.
Abachi L.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable