Culture : 1re ÉDITION DU FESTIVAL DE LA MUSIQUE ET DE LA CHANSON ORANAISES
Authenticité et pureté au rendez-vous !


F inalement, la première édition du Festival de la musique et de la chanson oranaises, qui a vu le jour le jeudi 16 octobre, s’étalera jusqu’au 21 du même mois. Après un report dû aux exigences d’une organisation qui se veut professionnelle, le coup d’envoi de cette manifestation culturelle semble fin prêt.
Placé sous le haut patronage de Mme la ministre de la Culture et du wali d’Oran, cette première édition s’inscrit dans le cadre des manifestations visant la protection du patrimoine culturel, de même que ce sera l’occasion pour ses «parrains» de démontrer que la chanson oranaise, c’est aussi «de la pureté et de l’authenticité», un thème qui fut d’ailleurs choisi pour cette première édition. Dédiée aux maîtres du genre, Ahmed Wahbi et Blaoui El- Houari, la première édition du Festival de la musique et de la chanson oranaises, qui se déroulera du 16 au 21 octobre, aura lieu au palais des sports Hammou- Boutlélis. Le comité d’organisation a fait appel à des jeunes artistes, provenant des wilayas limitrophes, (Mostaganem, Aïn-Témouchent, Saïda, Tiaret, Relizane…). Un casting qui a regroupé plus de 70 jeunes artistes, qui ont répondu à l’invitation, dont 20 ont été retenus. Ces heureux élus participeront au concours qui se déroulera lors du festival. Parallèlement au festival, plusieurs expositions seront organisées à la maison de la culture Zeddour-Brahim : expositions de tableaux, photos de chanteurs, de même que les biographies de plusieurs grands noms de la chanson oranaise, à l’exemple de Blaoui El- Houari, Mustapha Ben Brahim, Cheikh El-Khaldi. Une autre exposition représentera des instruments de musique, d’un orchestre traditionnel (guitare, neïl, accordéon, derbouka). Le grand public pourra également admirer des habits traditionnels et autres accessoires ( el-kabkab, boulgha…). Des plats de cuisine traditionnelle seront servis aux visiteurs, dans une kheïma, au niveau du Paco. A l’occasion de l’inauguration de cette première édition du festival, les organisateurs prévoient une grande parade regroupant 20 troupes folkloriques et des cavaliers, qui sillonneront la ville et les quartiers périphériques.
Amel B.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/10/18/article.php?sid=74618&cid=16