Actualités : BÉJAÏA/LA POLÉMIQUE SUR LE TRANSFERT DU SIÈGE DE L’APC PERSISTE À TAOURIRT-IGHIL
Des citoyens ferment une nouvelle fois la RN 12


Un vent de colère a encore soufflé sur la commune rurale de Taourirt-Ighil, dans la daïra d’Adekar, hier , où des citoyens ont fermé la RN 12 reliant les deux wilayas, Béjaïa et Tizi-Ouzou, à la circulation automobile pour réitérer aux autorités leur exigence de transfert du siège de l’APC, se trouvant à Tizi El-Korne, vers le lotissement Ighil-Irza «conformément au Journal officiel de la République algérienne», indiquent les initiateurs de la protestation dans une déclaration rendue publique.
Une semaine après la première manifestation initiée sur la RN12 avec les mêmes mots d’ordre, plusieurs centaines de citoyens, représentant une dizaine de villages de Taourirt-Ighil, sont revenus à la charge dans la matinée pour bloquer une nouvelle fois cet important axe routier, plus précisément au niveau du lieudit Lambert pour se faire entendre par les pouvoirs publics. Durant toute la journée, la route desservant les wilayas de Tizi-Ouzou et Béjaïa était restée fermée à la circulation automobile par les citoyens contestataires pour dénoncer «une situation de pourrissement et le statu quo entretenus par les autorités de la wilaya en réponse aux revendications légitimes exprimées des années durant», écrivent dans leur document les animateurs du mouvement de protestation. Comme pour la précédente protestation, le trafic était totalement bloqué sur cet axe routier, pénalisant lourdement les automobilistes qui se sont retrouvés coincés dans des bouchons monstres.
A. Kersani

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable