Actualités : LE FORUM DES CHEFS D’ENTREPRISES OUVRE LE DÉBAT SUR LE RENOUVEAU AGRICOLE
Plaidoirie pour un secteur agro-industriel performant


Le renouveau de l’économie agricole et le secteur alimentaire étaient hier le thème d’une rencontre organisée conjointement entre le Forum des chefs d’entreprises (FCE) et les promoteurs du Salon international de l’agriculture «Filaha».
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - L’objectif recherché, selon les promoteurs de cette rencontre, était «de maintenir la synergie entre la production agricole et l’agro-industrie, et ce au regard de la nouvelle politique du renouveau de l’économie agricole et rurale. En effet, placé sous le haut patronage du ministre de l’Agriculture, le thème de cette rencontre, explique-t-on, «s’inscrit dans la continuité et en droite ligne pour que la production agricole et l’agro-industrie soient un lien indissociable, afin d’assurer la sécurité alimentaire de notre pays, notamment pour ce qui concerne les produits de base tels que le lait, les céréales, les viandes, les oléagineux et la pomme de terre». A ce titre, lors de son intervention, le président de «Filaha», le Dr Amine Bensemmane, a plaidé «pour l’émergence d’un secteur agro-industriel performant, apte à répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels des populations et à fournir des produits à des coûts relativement bas qui ne pénalisent pas les consommateurs». Selon la même source, «la réduction de la valeur des importations alimentaires et l’augmentation des recettes d’exportation poursuivent comme objectif l’équilibre de la balance commerciale». Pour d’autres participants, «notre agriculture dispose d’atouts physiques et économiques indéniables (productions variées et précocité pour certains produits maraîchers). «Les conditions climatiques et environnementales saines se prêtent au développement de l’agriculture biologique. Elles bénéficient d’un appui technique et scientifique à travers des instituts techniques, des centres de recherche, de formation et de vulgarisation», explique-t-on. Enfin, les professionnels du secteur revendiquent un «rôle important dans la régulation des filières agroalimentaires et le fait d’être la locomotive du développement de l’agriculture».
A. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable