Sports : ATHLÉTISME

AGE DE LA LIGUE DE WILAYA D’ORAN
Réélection de Samir Kadri
La ligue de wilaya d’athlétisme a tenu son AG élective au niveau de la Maison des ligues, en présence du représentant de la DJSWO et de plusieurs représentants, des associations sportives affiliées à la Ligue oranaise d’athlétisme. L’opération de vote a finalement tourné à l’avantage du président sortant M. Kadri Samir, qui a obtenu vingt-neuf voix contre dix-neuf attribuées à son unique concurrent Hadj Brahim Filali (ancien athlète), syndicaliste et frère du célèbre raïman Cheb Khaled.

Kadri et son équipe auront du pain sur la planche puisqu’ils devront continuer leur œuvre entamée lors du dernier mandat qui avait pour objectif la relance de la première discipline olympique à Oran et sa région. Pour rappel, ils avait offert au pays ses plus belles lettres de noblesse avec la médaillée olympique à Sydney Nouria Merah Benida qui s’était préparée sur la piste cendrée du complexe sportif Hadefi- Miloud ou encore Boualem Rahoui, médaillé d’or aux Jeux méditerranéens d’Alger- 1975. Aujourd’hui, l’athlétisme oranais souffre du manque d’infrastructure de base puisque la piste (en gomme) de l’Opow Zabana est inutilisable, alors que celle du complexe Les Castors est détériorée et que l’APC a récupérée avant de la rétrocéder à la LOA. Le nouveau DJS, Abdelmadjid Remaoun, qui est, pour rappel, un ancien champion des pistes, doit aider cette discipline très prisée dans la région.
C. K.

RENOUVELLEMENT DES LIGUES
Les anciens champions prennent le témoin
C’est dans la plus grande discrétion que les anciennes stars de l’athlétisme algérien viennent d’investir les instances athlétiques de base ligues). Après El Hadi Sayah (58 ans) ancien recordman d’Algérie du 100m (1971- 1972), élu président de la ligue d’athlétisme d’Annaba, c’est Brahim Badi (53 ans), l’autre ancien recordman d’Algérie du 100m et 200m, qui vient d’être plébiscité dans sa ville natale, Biskra. L’ancien sprinteur a fait un bref passage à la ligue il y a 8 années de cela. Ces deux ex-champions auront pour premier objectif de remettre cette pratique sur les rails, vu que l’athlétisme ne tourne pas fort ces derniers temps dans leur willaya respective. Dans la wilaya d’El-Oued, c’est Saïd Ahmih, l’entraîneur du champion du monde «juniors» du 1500 m, Imed Touil, qui est candidat unique pour remplacer Mohamed Selmi. Ce dernier n’est pas emballé par l’idée de briguer un troisième mandat. Saïd Ahmih pourra-t-il courir deux lièvres à la fois à savoir être l’entraîneur des frères Toul et président de la ligue d’El-Oued ? Cette intronisation, qui pénalisera certainement les deux athlètes, devrait toutefois profiter au développement de l’athlétisme dans cette wilaya. Pour sa part, la ligue algéroise d’athlétisme tiendra le 30 octobre son assemblée élective où l’autre ex-recordman d’Algérie du 1 500 m, Rachid Kram, est en lice pour la présidence. Sinon, pour le reste des ligues, aucun changement n’a été opéré. A Tizi-Ouzou, l’ancien fondeur de l’élite nationale, Farid Boukaïs, a été reconduit pour un autre mandat, tout comme Abderrahmane Chelghoum (ligue de Tipasa), Adli (ligue de Djelfa), Bouaziz (ligue d’Oum El-Bouaghi), Kadri (ligue d’Oran) et Meddour (ligue de Béjaïa). La reconduction de Meddour Noureddine est somme toute logique, lorsqu’on connaît l’œuvre qui a été réalisée. Sur le plan des athlètes licenciés en Algérie, la ligue de Béjaïa se place en deuxième position après la ligue d’Alger d’athlétisme.

CHAMPIONNAT ARABE DE CROSS DE POLICE
La Sûreté nationale termine 3e
Comme prévu, la sélection algérienne masculine de cross de la Sûreté nationale s’est bien distinguée en terminant 3e au classement par nation lors du Championnat arabe de police. La première place est revenue, sans surprise, aux coureurs du Qatar, suivis par ceux de l’Arabie Saoudite. A l’hippodrome de Doha, où 14 nations étaient présentes, ce sont les Algériens qui ont survolé les cinq premières places. Les coureurs de la police algérienne, qui n'ont pas eu de rythme de compétition dans les jambes, ont réussi à se placer parmi le ghota arabe. Sur la longue distance de 12 km, c’est le coureur Goulamallah Djellal qui a réalisé le meilleur classement en se plaçant à la 9 place suivi de Saïd Yahia (10e) Mohamed Taleb (14e), Samir Meslem (15e) et de Larbi Nezzar (25e), alors que Nacer Allili a abandonné. En marge de ce Championnat arabe de police, l’Algérien M. Belarbi Salah- Hamdane, commissaire divisionnaire et président de l’Union sportive algérienne de police, a été reconduit au bureau exécutif en tant que membre de l’Union sportive arabe de la police (Usap). Idem pour le commissaire principal, Kamel Kermiche, qui poursuivra sa mission au niveau de la commission technique de l’Usap. A noter que la délégation algérienne a été émue par la présence des anciens sportifs et journalistes établis à Doha tels que Rabah Madjer, Mohamed Bensaâd, Brahimi Meziani, Krim Abdenour, Leïla Smati, Benali Habib, Slimi Mouloud, Bensaïd, qui se sont déplacés à l’hippodrome pour encourager leurs compatriotes.
C. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable