mercredi 22 octobre 2008
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Culture
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
ÇA SE PASSE COMME ÇA À BOUMERDÈS

Alors que la justice est décriée pour la lenteur, particulièrement dans l’application de ses propres décisions, voilà qu’un huissier de justice de la ville de Boumerdès y met du sien pour renforcer cette mauvaise réputation. Depuis plusieurs semaines, un citoyen se présente quotidiennement au bureau de ce substitut de la justice pour faire appliquer une décision, pourtant facile, mais en vain. Pourtant, il avait accepté l’affaire et avait reçu de l’argent. Il faut croire que les rappels à l’ordre du procureur de cette ville sont inopérants. Suite...


LA MAISON DU MAIRE ÉTAIT... ILLICITE !

Pour avoir construit sa propre maison d’une manière illicite et refusé de procéder à sa démolition, le maire de Alaïmia a été suspendu de ses fonctions par le wali de Mascara. Une plainte a été déposée auprès de la justice contre le P/APC d’obédience FLN. Suite...


La disponibilité de Mellouk

L’affaire des faux moudjahidine évoquée par le parlementaire du RCD, M. Nourredine Aït-Hamouda, vient de bénéficier du soutien de celui qui était à l’origine de l’éclatement de l’affaire des magistrats faussaires au début des années 90. Selon des sources sûres, M. Mellouk Benyoucef a exprimé sa disponibilité pour témoigner en faveur du député du RCD et conforter ses propos par des preuves matérielles, jusque-là jamais rendues publiques. Suite...


Quand le RCD répond à HHC

La diffusion par l’ENTV de «réactions» de la «famille» révolutionnaire» fustigeant les députés du RCD n’a pas du tout été du goût de ces derniers. Le groupe parlementaire du RCD a tout simplement saisi HHC, lui demandant de donner la parole aux principaux concernés afin qu’ils puissent répondre dans le JT à cette «manipulation». Aït Hamouda au JT ? Attendons d’abord de connaître la réponse de HHC. Suite...


DU SOLAIRE POUR BERROUAGHIA

La région de Berrouaghia servira bientôt de site pour la construction d’une usine de silicium grade solaire (SGS), servant à la production de l’énergie solaire. D’un coût de 400 millions d’euros, le projet est l’œuvre d’une société spécialisée allemande Sonnergy GMBH, via sa filiale de droit algérien ALEN, créée spécialement à cet effet. Il a été, d’ailleurs, au menu de la discussion entre Cherif Rahmani, le ministre de l’Environnement et de l'Aménagement du territoire, et le P-dg de Sonnergy GMBH, qui séjourne à Alger. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site