Sports : FOOTBALL
ES SÉTIF 2 - MC EL-EULMA 0
L’Aigle noir plane sur les Hauts-Plateaux


Sétif, stade du 8-Mai-45, temps froid, pelouse en bon état, affluence record, excellente organisation, arbitrage de M. Haïmoudi assisté de MM. Bouanani et Hassoune. Buts : Hemani (26’), Ziaya (33’) ESS Averts. : Yekhlef (8’) ESS, Chelali (23’) Mahfoudi (32’) MCEE. ESS : Ferradji- Raho- Yekhlef- Laïfaoui- Aksas- Belkaïd- Ziaya- Hemani puis Delhoum (73’)- Djediet- Hadj Aïssa puis Idangar (74’)- Lemouchia. Entr. : Aït-Djoudi. MCEE : Mouyet- Mahfoudi- Boutabia- Melouli- Hebaïche- Bourenane- Belhamel puis Benbargouth (72’)- Laâmeche puis Derradj (60’)- Chelali puis Bekrar (84’)- Cheraïtia- Gasmi. Entr. : Belhout.

Imed Sellami - Sétif (Le Soir) - Ni le temps glacial ni le prix excessif des billets n’ont eu raison du derby tant attendu entre Sétifiens et voisins eulmis et n’ont pu dissuader les milliers de fans venus encourager leurs protégés. Quand le sport reprend ses droits, il est difficile de résister. A un quart d'heure du coup d'envoi, les travées se remplissent lentement. Ce soirlà, les deux équipes ont joué à guichets fermés. Les amateurs de football ont acheté depuis belle lurette les 20 000 places disponibles. A dix minutes du coup d'envoi, les supporters rivaux se renvoient la pareille. Vendredi soir, le dispositif de sécurité a été renforcé pour ce derby, annoncé très chaud par les spécialistes. 18h. Le coup d’envoi est donné. D’emblée, les Noir et Blanc prennent d’assaut les buts adverses. Ces derniers buteront sur une équipe du Babiya très organisée en défense. Hemani, du côté de l’Entente, ouvre les hostilités en prenant de la tête un centre de Djediet. Le coup de tête du Sétifien ratera de peu le cadre (7’). Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Ziaya de placer une tête qui ira mourir dans les décors après un centre sur balle arrêtée de Raho (11’). Malgré ces deux actions, les poulains de Aït-Djoudi peinent à entrer dans le match. Dès lors, les Sétifiens, et devant l’intransigeance des Eulmis, vont mettre en place une autre tactique. Celle de laisser venir l’adversaire. Et ça a marché à merveille puisque sur une belle échappée de Ziaya sur le flanc droit, le Sétifien va servir un véritable caviar pour son coéquipier Hemani, esseulé au point de penalty. Ce dernier, d’une frappe sèche, ne laissa aucune chance au portier du Babiya et ouvre le score (26’). Le stade explose littéralement et la fumée dégagée par les fumigènes va envelopper complètement l’aire de jeu, obligeant le referee Haïmoudi à interrompre la partie durant cinq bonnes minutes jusqu’à dissipation totale de ce brouillard artificiel. Le jeu s’anima notamment du côté de l’Entente qui va réussir, encore une fois, à soulever les filets du MCEE. En effet, après un exploit individuel Ziaya, en se présentant seul face à Mouyet après s’être défait de deux défenseurs, aggrave la marque d’une superbe frappe (33’). Assommés par ces deux réalisations, les Eulmis vont devoir subir les assauts incessants des Sétifiens qui auraient pu ajouter d’autres buts n’était l’égoïsme de Ziaya (40’) et Djediet (45’ et 45’+3’). Les Eulmis, quant à eux, se sont procurés deux occasions dans ce premier half. La première par l’entremise de Gasmi qui, sur balle arrêtée, voit son tir frôler le poteau (30’) et, enfin, par Bourenane, dont le tir est sauvé du bout des doigts par le gardien ententiste Ferradji (44’). En seconde période, le jeu baissa d’intensité. Les Sétifiens, satisfaits de cet acquis, vont gérer ce résultat jusqu’à la fin de la partie. Les Eulmis, quant à eux, vont essayer de revenir à la marque mais buteront face à une équipe largement supérieure à eux sur tous les plans. Une victoire amplement méritée pour l’Entente qui lui permet d’occuper la tête du championnat. Notons que la rencontre s’est déroulée dans un total fair-play et aucun n’incident n’a été enregistré. Un grand bravo aux deux équipes et à leurs supporters pour cette sportivité exemplaire. I. S.

IMPRESSIONS
Rachid Belhout : «On est venu jouer au football, et on a pu durant le premier quart d’heure gêner considérablement les Sétifiens. Puis vint le premier but que je considère entaché d’un horsjeu. Mais bon, on a commis l’erreur de jouer le hors-jeu, on a été ridicules. Mes joueurs ont été déconcentrés, et cette déconcentration nous a coûté un second but. En deuxième période, j’ai demandé à mon équipe de jouer comme ils le savaient, et on a réussi à faire une seconde période plus équilibrée, mais il nous manquait toujours le dernier geste. Mon équipe est une nouvellement promue en division une et nous sommes là pour apprendre le métier.»
Aït-Djoudi : «Je suis très content de cette victoire. Ce n’était pas facile surtout avec un début de rencontre très difficile où on a préféré céder des espaces aux Eulmis et les laisser venir pour mieux attaquer. On a réussi à marquer deux buts et on aurait pu en marquer d’autres. En seconde période, nous avons décidé de gérer le résultat et de jouer avec sérénité. L’essentiel pour nous, c’était les trois points du match.»
Propos recueillis par I. S.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable