lundi 19 janvier 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
 
 
Nos archives en HTML
 

         Corruptions
LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION NE PEUT ENREGISTRER DE SUCCÈS DURABLE SANS UNE SOCIÉTÉ CIVILE PUISSANTE ET ORGANISÉE
Remettre fondamentalement en cause les modalités d’exercice du pouvoir

La notion de société civile est de plus en plus controversée. Elle nécessite des éclaircissements et une définition plus appropriée. La société civile peut cependant jouer un rôle important dans le renforcement du processus démocratique, surtout lorsque ce processus est en danger, comme en Algérie par exemple. Les exemples abondent où la société civile est de plus en plus dynamique. Au sein de la société, se développe un esprit unitaire et de solidarité autour d'objectifs communs partagés par de nombreux syndicats autonomes et associations, objectifs de défense des droits humains, liberté de la presse et construction de la démocratie. Suite...


Exercer une fonction de veille et d’alerte

L’action de la société civile participe à la promotion d’une citoyenneté active, exigeante et réceptive au plaidoyer contre la corruption. La société civile doit entreprendre une action de sensibilisation favorisant une meilleure gouvernance. Elle doit développer sa capacité à amener les populations à s’approprier activement le plaidoyer contre la corruption. Dans ce domaine en particulier, l’engagement de la société civile est essentiel. Suite...


UN ACTEUR PARMI D’AUTRES

La lutte contre la corruption exige l’intervention des principaux acteurs que sont les pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile. Chacun d’eux a un rôle spécifique à jouer. L’Etat a le devoir d’exprimer une volonté politique non équivoque de lutter contre la corruption. Cette volonté doit être concrétisée par la mise en œuvre effective des réformes légales et institutionnelles qu’impose la gravité du phénomène. Suite...


Décentraliser la gestion des affaires publiques mais sans transférer les opportunités de corruption au niveau local

La décentralisation a pour avantage de rapprocher la gestion des affaires publiques des populations concernées. Elle comporte aussi le risque de transférer les opportunités de corruption au niveau local, si la société civile ne fait pas preuve de vigilance. La société civile locale parviendra d’autant mieux à exercer sa fonction de veille et d’alerte que celle-ci porte sur la gouvernance des problèmes locaux qui lui sont familiers. Suite...


Histoire de liberté

«Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté, tout comme je ne suis pas libre si l'on me prive de ma liberté.»
Nelson Mandela
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site